Home > News > 11 % des Russes seraient prêts à être payés en roubles numériques

11 % des Russes seraient prêts à être payés en roubles numériques

12 banques participe au programme pilote de la nouvelle devise numérique locale du pays

Une étude récente menée par HeadHunter auprès de plus de 3 000 personnes a révélé que 11 % des Russes sont prêts à recevoir leur salaire en roubles numériques, selon un rapport publié hier par le média russe Izvestia.

L’enquête a cependant révélé que 41 % des citoyens ne sont absolument pas prêts à accepter les paiements en roubles numériques, tandis que les autres sont incertains. Ceux qui sont prêts à accepter le rouble numérique ne sont pas d’accord sur la part de leur salaire qui devrait être versée en rouble, certains souhaitant recevoir la totalité de leur salaire dans la nouvelle devise numérique, d’autres pas plus de la moitié.

La Banque centrale va mener un programme pilote autour du rouble numérique avec la participation de 12 banques qui, à elles toutes, facilitent le paiement des salaires de 87 % des citoyens du pays. Il s’agit notamment de Rosbank, VTB, Sberbank et TKB bank.

La Banque centrale a pour objectif de conclure le développement d’un prototype de rouble numérique en décembre de cette année, l’expérimentation devant commencer en janvier 2022. L’essai de la nouvelle devise sera volontaire pour les clients des banques.

La première vice-gouverneure de la Banque de Russie, Olga Skorobogatova, a expliqué au début du mois : « Un projet de rouble numérique vise à créer une nouvelle infrastructure de paiement afin d’améliorer la disponibilité des paiements et des transferts et de réduire leur coût pour les ménages et les entreprises ».

L’émission de la devise numérique et diverses autres opérations seront testées dans la première phase du programme pilote, tandis que le nombre de participants et de transactions sera augmenté dans les phases ultérieures.

Skorobogatova a ajouté : « Pour faciliter son utilisation, nous devons assurer une migration sans heurts entre les différentes formes du rouble. C’est pourquoi il est très important pour nous de coopérer avec les acteurs du marché à toutes les étapes du projet pilote. Pour organiser cette coopération, nous avons rapidement formé le premier groupe pilote de banques afin qu’elles disposent de suffisamment de temps pour préparer techniquement et technologiquement leurs systèmes et processus pour le projet pilote ».

Avant que la devise numérique ne soit pleinement mise en œuvre, il reste encore à calculer le coût de son déploiement et à examiner l’effet potentiel sur la croissance des taux d’emprunt d’une sortie de liquidités des établissements de crédit commerciaux.

Le rouble numérique pourrait également offrir divers avantages, tels que de faibles coûts dans le nouveau système financier, la facilitation des services de paiement hors ligne autres que les espèces, le règlement via des contrats intelligents et la prévention des ventes de tabac et d’alcool aux mineurs.

Tags:
Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.