4 raisons pour lesquelles le soutien de Paypal n’est pas totalement un plus pour Bitcoin

Suite à l’annonce faite mercredi par Paypal d’offrir des services de crypto à ses 24 millions de commerçants, la nouvelle a suscité un mélange d’excitation et de scepticisme

Image de Paypal sur un téléphone portable à côté d’un clavier
Si Paypal bénéficie d’une large adoption de ses offres de crypto, cela pourrait être un frein potentiel sur le prix de Bitcoin à l’avenir car cela contribuera à la pression de vente

Bitcoin a progressé de plus de 1 000 $ en une seule journée hier, et beaucoup spéculent sur le fait que le marché a réagi à la nouvelle selon laquelle Paypal va désormais prendre en charge Bitcoin.

Le géant des paiements a souffert d’un manque de direction ces dernières années, l’arrivée d’Apple et de Google Pay ayant rendu les paiements en ligne beaucoup plus rapides. Aujourd’hui, PayPal semble avoir suivi les actions de Square et Greyscale, des entreprises qui ont récemment acheté des millions de dollars de Bitcoin pour consolider leurs réserves, en s’impliquant dans le marché du crypto.

Pourrait aider Bitcoin à avoir une clôture hebdomadaire supérieure à 13 000 $

L’importance de l’actualité de Paypal sera testée sur l’évolution de son prix au cours du week-end. Si le prix de clôture hebdomadaire de Bitcoin dépasse 13 000 $, ce sera la première fois depuis janvier 2018 – ce dont certains se souviendront comme la conséquence du précédent record historique de Bitcoin.

Si Paypal aide Bitcoin à briser ce niveau de résistance majeur ce week-end, cela pourrait signifier que le marché accorde plus d’importance aux autres grandes plateformes de paiement offrant leur soutien à l’avenir, poussant Bitcoin vers un nouveau sommet historique d’ici la fin 2020.

En négociation pour acheter BitGo

Suite à cette annonce, il a également été révélé que Paypal est en pourparlers pour acheter BitGo, un service de garde d’actifs digitaux. Cela pourrait signifier un changement dans la stratégie de Paypal pour racheter des sociétés de crypto et sécuriser sa position sur le marché avant que d’autres investisseurs institutionnels ne commencent à agir.

BitGo aurait été évalué à 170 millions de dollars en 2018. Paypal devra donc probablement payer une somme supérieure à ce chiffre s’il veut que les pourparlers aboutissent – en raison de l’évolution du secteur de la crypto-monnaie au cours des deux dernières années, depuis la dernière évaluation de BitGo.

Il se pourrait également que Paypal souhaite utiliser les services de garde de BitGo pour développer les produits qu’il peut offrir à Bitcoin à l’avenir dans le cadre d’un changement de son modèle commercial.

Les actifs sont liquidés lorsqu’ils sont vendus, ce qui exerce une pression à la baisse sur les prix

L’actualité de Paypal est marquée par le fait que les actifs digitaux peuvent être achetés et vendus sur la plateforme, mais ne peuvent être retirés de votre portefeuille Paypal. Certains ont fait valoir que cela ne tient pas compte de la manière dont Bitcoin est censé fonctionner, car le fait que des individus possèdent leur propre portefeuille et leurs propres clés privées est à la base de la philosophie fondamentale de Bitcoin.

Des inquiétudes ont également été exprimées quant à l’impact sur le prix de Bitcoin ; si les actifs sont gardés en dépôt fiduciaire par Paypal et ensuite vendus à une date ultérieure, cela signifie essentiellement que les bitcoins sont liquidés afin que les détenteurs puissent être payés en monnaie fiduciaire. Si Paypal bénéficie d’une large adoption de ses offres de crypto, cela pourrait être un frein potentiel sur le prix des Bitcoins à l’avenir, car cela contribuera à la pression de vente puisque tout Bitcoin utilisé pour l’achat devra d’abord être vendu en fiat. Toutefois, si les coins pouvaient être retirés de la plateforme, les Bitcoins pourraient alors être utilisés pour acheter d’autres actifs digitaux, réduisant ainsi la pression à la baisse.

Des réactions mitigées à la nouvelle

La communauté crypto sur Twitter a réagi de manière mitigée à la nouvelle. Certains ont souligné les points ci-dessus concernant les restrictions imposées par Paypal sur le retrait d’actifs de la plateforme, comme Plan B, le célèbre créateur du modèle stock-to-flow de Bitcoin.

Morgan Stanley a estimé que le soutien de Paypal à Bitcoin ne contribuerait pas beaucoup à la rentabilité de l’entreprise, et a déclaré qu’il n’était « pas clair » si cette décision contribuerait à stimuler l’entreprise. Pour la défense de Paypal, comme mentionné ci-dessus à propos de la fusion de BitGo, cela pourrait faire partie d’une stratégie plus large du fournisseur de paiements pour devancer ses concurrents dans l’adoption généralisée des monnaies digitales.