Arrestations effectuées en relation avec le piratage de Twitter

Les autorités locales qui ont enquêté sur le piratage très médiatisé de Twitter qui a permis aux pirates de s’en tirer avec des millions de Bitcoins ont trouvé le chef présumé et plusieurs complices

Image de Twitter sur un téléphone
Les pirates ont accédé aux comptes en utilisant un téléphone et en trompant un employé du réseau social

Le chef présumé du piratage de Twitter, qui a touché plusieurs comptes très connus dans le monde entier, aurait réussi à voler plus de 3 millions de dollars de Bitcoins.

Le Tampa Bay Times a rapporté dimanche que l’avocat représentant Graham Ivan Clark, 17 ans, a révélé que son client était en possession de 300 Bitcoins. Les données de CoinDesk montrent que ce montant, aux prix actuels du marché, vaut 3,4 millions de dollars.

Lors de la première comparution de Clark au tribunal samedi dernier, la caution a été fixée à 725 000 dollars.

Les autorités locales ont arrêté Clark vendredi dernier et affirment qu’il est le chef de file, ainsi que le cerveau du piratage de Twitter, CryptoForHealth, qui s’est produit en juillet dernier. Le piratage était une attaque coordonnée sur plusieurs comptes Twitter importants, comme celui de Barack Obama, du candidat à la présidence Joe Biden, du milliardaire Bill Gates, d’Elon Musk et de plusieurs sociétés de crypto-monnaies.

Aux côtés de Clark, les autorités locales ont également accusé deux autres personnes d’avoir participé à l’attaque :

  • Mason John Sheppard, 19 ans, du Royaume-Uni,
  • et Nima Fazeli, 22 ans, d’Orlando, en Floride.

Ces personnes ont été accusées d’avoir aidé la figure centrale de l’attentat : Kirk.

Le procureur de l’État de Floride chargé de l’affaire a expliqué que Kirk était suffisamment habile pour se cacher dans le réseau Twitter sans se faire remarquer. Une déclaration sous serment en Floride indique que Clark avait convaincu l’un des employés de la société qu’il était un collègue du département technique qui avait besoin de ses références pour accéder au portail de service client.

Malgré les efforts du hacker, les documents du tribunal ont montré qu’ils avaient laissé des indices sur leur véritable identité et qu’ils s’étaient battus pour cacher l’argent qu’ils avaient collecté après que le hacker soit devenu public.

Une autre personne, dont le nom n’a pas été dévoilé parce qu’elle est mineure, a également été retrouvée par des agents fédéraux après avoir obtenu un mandat de perquisition pour fouiller son domicile en Californie du Nord. Le mineur a fourni les informations dont les autorités avaient besoin pour identifier Sheppard.

Comme Clark a moins de 18 ans, il n’a pas été inculpé par les autorités fédérales mais par le procureur de l’État de Floride à Tampa. En raison de son âge, de nombreux détails de l’affaire et de la procédure seront également cachés au public.

Des documents juridiques révèlent également que les autorités fédérales surveillaient déjà l’activité en ligne de Clark avant le piratage de Twitter. Les services secrets lui ont saisi plus de 700 000 dollars en Bitcoins en avril, mais aucune raison n’a été donnée pour expliquer cette saisie.

Traduit par Carolane de Palmas

FOREX.com
CEX.IO
Bittrex
L'un des plus grands échanges de crypto-monnaie
Volume élevé sur toutes les paires
Parfait pour les grands et petits acheteurs / vendeurs
Commencez à trader