Au moins 10 000 nouvelles entreprises blockchains s’installent en Chine malgré la pandémie

Le coronavirus n’a pas stoppé l’intérêt des entrepreneurs à créer leur propre entreprise dans le domaine de la blockchain

Image du bâtiment de l'IFS
Il est possible que les statistiques de cette année dépassent celles de 2018 pour atteindre un nouveau record

LongHash, une plateforme de blockchain et de crypto-données, a révélé dans un tweet que le secteur de la blockchain en Chine a connu une croissance sans précédent malgré les effets du coronavirus. Il y a eu en effet plus de 10 000 entreprises liées au secteur de la blockchain créées entre janvier et juillet 2020.

Le graphique que la plateforme blockchain a affiché indique également que le nombre actuel d’entreprises blockchains dans le pays est en passe de dépasser le chiffre total de 2017. La plateforme d’analyse a affirmé que les statistiques de cette année ont également le potentiel de dépasser le total des 18 500 nouvelles entreprises blockchains de 2018, ce qui constituerait un nouveau record.

Les chiffres indiquent qu’il y a plus de 84 410 sociétés enregistrées, dont 29 340 sont activement en activité. Dans tout le pays, la province de Guangdong, dans le sud-est de la Chine, est celle qui compte le plus grand nombre de startups blockchains – la province du Yunnan, dans le sud-ouest, arrivant en deuxième position.

La plupart des sociétés blockchains enregistrées n’utilisent qu’un faible montant de capital : 5 000 yuans (environ 717 $ US). Seul un petit nombre de sociétés sont enregistrées avec un capital social de plus de 50 000 yuans (7 175 $).

Au-delà du secteur privé, le gouvernement chinois a également travaillé activement au développement de la technologie de la blockchain afin de rendre les services gouvernementaux plus efficaces. Selon les informations locales, l’application de la blockchain comprend déjà 140 applications de services gouvernementaux qui sont divisées en trois catégories principales :

  1. partage et échange de données,
  2. traitement collaboratif des entreprises,
  3. et certificat électronique et stockage de données.

La banque centrale du pays travaille également à tester le yuan numérique dans plusieurs villes et entreprises de renom. Elle a également obtenu un financement de 4,7 millions de dollars pour la création d’une plateforme blockchain pour les trois prochaines années.

Le député de l’Assemblée populaire nationale, Jieqing Tan, a souligné l’importance d’avoir un plan national clair de développement de l’industrie de la blockchain dans le pays.

« De la norme technologique de base, au développement d’applications pour l’industrie moyenne, en passant par la conception de systèmes de haut niveau, le système national de planification stratégique tridimensionnelle de la technologie, de l’industrie et de la supervision de la blockchain devrait être bien coordonné » a déclaré Tan.

Alors que l’industrie chinoise de la blockchain se développe certainement à un rythme rapide, il est à craindre que d’autres secteurs aient du mal à suivre sa croissance. Les étudiants des universités qui suivent des cours sur la technologie de la blockchain ne devraient obtenir leur diplôme qu’en 2024, ce qui a suscité des spéculations sur le fait que l’offre locale de jeunes professionnels pourrait ne pas être en mesure de suivre l’augmentation de la demande de talents.

Traduit par Carolane de Palmas

FOREX.com
CEX.IO
Bittrex
L'un des plus grands échanges de crypto-monnaie
Volume élevé sur toutes les paires
Parfait pour les grands et petits acheteurs / vendeurs
Commencez à trader