Home > News > Barclays interdit aux clients britanniques de transférer des fonds vers Binance

Barclays interdit aux clients britanniques de transférer des fonds vers Binance

Les clients de la banque britannique Barclays ne peuvent plus transférer de fonds vers la plateforme d’échange de crypto-monnaies Binance. La banque affirme que cette décision a été prise pour protéger les fonds de ses clients.

La banque Barclays a annoncé que ses clients britanniques ne peuvent plus faire de dépôts sur leurs comptes Binance par carte de crédit ou de débit jusqu’à nouvel ordre. La banque affirme qu’elle protège les fonds de ses clients et suit les directives imposées par la Financial Conduct Authority (FCA).

La banque basée à Londres a déclaré : « Il est de notre responsabilité d’aider à protéger votre argent. Dans cette optique, nous avons pris la décision d’arrêter les paiements effectués par carte de crédit/débit à Binance jusqu’à nouvel ordre afin de contribuer à la sécurité de votre argent ».

L’annonce de Barclays intervient à peine deux semaines après que la FCA ait annoncé que Binance Markets Limited n’était pas autorisé à mener des opérations de crypto-monnaies au Royaume-Uni. À l’époque, le régulateur avait déclaré : « Aucune autre entité du groupe Binance ne détient une quelconque forme d’autorisation, d’enregistrement ou de licence au Royaume-Uni pour y mener une activité réglementée. Le groupe Binance semble offrir aux clients britanniques une gamme de produits et de services par l’intermédiaire d’un site internet, Binance.com ».

Un porte-parole de Binance s’est prononcé contre la décision de Barclays. Selon le porte-parole, la sanction de la FCA ne s’appliquerait qu’à Binance Markets Limited, aussi connu sous le nom de BML, qui est une entité juridique distincte de la plateforme centrale mondiale de la société qui opère via Binance.com.

Le porte-parole a déclaré : « Nous sommes déçus que Barclays ait pris des mesures unilatérales basées sur ce qui semble être une compréhension inexacte des événements ». Binance a déclaré qu’elle était ouverte au dialogue avec Barclays pour discuter de la situation actuelle.

La plateforme d’échange de crypto-monnaies a déclaré qu’elle prend ses obligations de compliance très au sérieux et reste engagée à travailler en collaboration avec les régulateurs pour concevoir et façonner des politiques qui protègent les consommateurs, encouragent l’innovation et font avancer le secteur des crypto-monnaies.

Binance a été confronté à des défis réglementaires dans diverses juridictions au cours des dernières semaines. De plus, Binance a dû suspendre ses activités en Ontario. La Securities and Exchange Commission (SEC) de Thaïlande a également déposé une plainte pénale contre Binance pour opérations non enregistrées. L’autorité monétaire des îles Caïmans (CIMA) a également déclaré que Binance n’était pas autorisée à offrir des services de crypto-monnaies.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.