Bayer et VeChain vont développer une plateforme de traçabilité basée sur la blockchain pour les médicaments

Bayer a choisi VeChain pour travailler sur une plateforme de traçabilité basée sur la blockchain pour l’acheminement des médicaments. Cette plateforme vise à faciliter le processus complexe de la chaîne d’approvisionnement.

Des scientifiques qui travaillent
CSecure peut aider à assurer une meilleure logistique pour les médicaments et autres produits pharmaceutiques.

Dans une interview avec Arterial Network, Bayer China a révélé avoir choisi de travailler avec VeChain comme fournisseur de technologie pour une nouvelle solution alimentée par une blockchain. Cette solution permettra à la société, qui est une filiale de Bayer, de suivre les médicaments cliniques tout au long de la chaîne d’approvisionnement.

Bayer China est une entreprise leader dans l’industrie pharmaceutique.

Le système, connu sous le nom de CSecure, fonctionne en chargeant dans la blockchain un numéro de lot lié à un médicament spécifique. Ces numéros peuvent ensuite être utilisés pour suivre chaque médicament tout au long de la chaîne d’approvisionnement, en laissant des horodatages et des informations d’identification de l’utilisateur à des points précis du parcours. En raison de la nature immuable de la technologie de la blockchain, ces empreintes ne peuvent être modifiées ou manipulées par une entité qui n’en a pas l’autorisation.

Un concours organisé en 2019 a donné à VeChain le droit de travailler avec Bayer China. Ils avaient proposé que l’entreprise envisage de mettre en place une solution de chaîne d’approvisionnement basée sur la blockchain. Cette proposition a été approuvée et a donc été développée pour créer CSecure.

Selon l’interview, le principal défi du concours était de trouver une solution qui « améliorerait la transparence des données, l’efficacité et la traçabilité de la gestion des médicaments dans la recherche clinique ».

Comme la proposition intégrait la technologie de la blockchain, qui offrait les avantages d’une « haute sécurité, d’une traçabilité et de caractéristiques immuables », VeChain est sortie victorieuse. 

L’ensemble du système est actuellement basé sur ToolChain, qui est une blockchain propriétaire en tant que service (BaaS) qui permet à VeChain de construire et de concevoir des solutions technologiques complètes de grand livre distribué en fonction des besoins et des préférences personnelles du client.

Bayer China est le dernier en date à rejoindre la liste impressionnante de partenariats de haut niveau de ce projet blockchain. En juin 2019, la branche chinoise de la chaîne de supermarchés Walmart et le cabinet comptable PwC ont annoncé qu’ils s’étaient associés à VeChain pour collaborer au développement d’une nouvelle solution de suivi des aliments pour la Chine.

Au moment où nous écrivons ces lignes, peu de choses ont été révélées sur cette dernière affaire. Un porte-parole a révélé que cela s’explique par le fait que la firme est liée par un accord de non-divulgation (NDA) et ne peut pas partager d’autres informations sur les rouages internes de CSecure.

Sunny Lu, co-fondateur et PDG de VeChain, a déclaré qu’il était reconnaissant que Bayer ait mené l’entreprise à travers un processus rigoureux et complet pendant qu’ils testaient la conception du produit de CSecure.

« Nous avons fait l’expérience de la rigueur de l’industrie médicale en travaillant avec Bayer China. Je ressens le professionnalisme et la superbe éthique de travail de Bayer envers la médecine et les soins de santé dans leur ensemble » a-t-il déclaré.

Traduit par Carolane de Palmas

FOREX.com
LonghornFX
CEX.IO
Marge de négociation
Conformité légale
jalonnement crypto-monnaie
Commencez à trader