Actualités

Binance lance sa plateforme de monnaies FIAT à Singapour

0 Commentaire

Le broker Binance poursuit son ascension effrénée en lançant le 18 septembre 2018 sa nouvelle plateforme de trading cryptos-FIAT à Singapour. Elle permettrait les échanges d’une cryptomonnaie vers une monnaie fiduciaire (FIAT), mais aussi entre deux monnaies FIAT. Le site d’échanges continue ainsi sa stratégie d’expansion qui vise à s’implanter dans de nombreux pays favorables aux cryptodevises. Jusqu’où ira Binance ?

 

Singapour est devenu un paradis pour les altcoins

Singapour, capitale des cryptos en 2018 ?

Si Binance s’installe à Singapour, ce n’est pas totalement par hasard. Ces dernières années, ce centre financier mondial a intégré sans surprise l’avènement des monnaies virtuelles. Son économie en plein boom et ses règles plutôt souples en termes de régulation des cryptomonnaies en ont fait un paradis pour les startups du monde des altcoins. La banque centrale singapourienne a fait son choix en 2017 : les cryptomonnaies ne seront pas réglementées, car pas considérées comme des monnaies « réelles ». Cette décision a fait le bonheur de nombreuses cryptos établies à Singapour, qui boostent l’économie locale.

Des échanges crypto-FIAT avec Binance

C’est au tour de Binance de s’implanter localement. Le 15 septembre 2018, le cofondateur et CEO de Binance Changpeng Zhao a annoncé : « Nous allons lancer un essai en beta fermé pour l’échange FIAT le 18 septembre ». Pour l’instant, ce test ne sera disponible que sur invitation, et on en sait encore peu sur ses caractéristiques. On peut cependant deviner que les monnaies FIAT disponibles incluront très probablement le dollar singapourien (SGD). Le projet de Binance semble être de permettre à ses utilisateurs de convertir des devises, puis de payer directement avec ces dernières. C’est un nouveau pas dans la course à l’influence du broker en ligne, qui avait déjà lancé son propre altcoin : le Binance Coin (BNB) – découvrez comment acheter du BNB ici.

Un modèle hybride qui séduit

Ce lancement arrive à un moment où les grands sites se dirigent vers plus d’intégration avec les monnaies FIAT. L’autarcisme qu’on a pu constater parmi les meilleurs brokers en cryptomonnaies est en train de disparaître. Pour un géant comme Binance, la clef est d’intégrer des systèmes prenant en compte les monnaies FIAT et de les combiner de manière souple avec les cryptodevises. Cette stratégie devrait permettre aux cryptos de gagner une certaine légitimité, et surtout de séduire un public plus large. Le succès de brokers sociaux comme eToro montre que le grand public est prêt à intégrer le Bitcoin et les altcoins les plus connus comme Ethereum (ETH) ou Ripple (XRP). À condition qu’on lui donne des moyens simples d’y accéder avec ses propres moyens de paiement et de gagner de l’argent avec.

Où s’arrêtera Binance ?

Ce lancement n’est que le dernier d’une série d’expansions de Binance. En août 2018, l’entreprise s’était associée à un broker du Liechtenstein lors de la création d’une plateforme similaire : Binance LCX. Le géant des cryptos s’est aussi récemment implanté à Malte, Jersey, en Corée du Sud et en Ouganda. Et il a dévoilé sa stratégie pour conquérir le continent africain, afin de combler le vide laissé par le manque de systèmes bancaires. Avec à la clef, des millions de clients potentiels qui pourraient adopter les cryptomonnaies. Binance ne semble donc pas prêt d’arrêter son ascension. Pour en savoir plus, lisez notre analyse complète sur Binance.

 

Noter cet avis

Ajoutez un commentaire

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.