Actualités

Bitcoin ETF (Presque) Dévoilé

0 Commentaires

Deux entreprises ont lancé une version limitée d’un ETF (exchange-traded fund) cette semaine dans l’espoir qu’il soit un point de passage vers un ETF totalement publique. VanEck Securities et SolidX Management utilisent une sorte de faille pour contourner les réglementations. Ils offriront la possibilité de trader des actions de leur Trust VanEck SolidX Bitcoin aux institutions.

Pour l’instant, les investisseurs particuliers seront exclus et seulement réservé aux fonds spéculatifs et aux banques. Le fond n’est pas un vrai ETF, car il n’est pas tradé par de l’exchange, mais les actions sont créées et échangées avec les mêmes mécanismes que ceux d’un ETF. Les deux entreprises ont utilisé une exemption de la SEC qui permet aux acheteurs institutionnels qualifiés de trader des investissements privés et des valeurs mobilières entre eux. Le seul mécanisme non ETF du fond lui a valu le terme familier de BTF, ou Broker Traded Fund.

Gabor Gurbacs est un directeur chez VanEck en charge des stratégies d’actifs digitaux, et il a clarifié l’objectif éventuel de l’entreprise avec la remarque suivante :

“Nous continuous à supporter les développements de structure de marché dans l’espace des actifs digitaux. Ce produit Bitcoin Qualifié pour les Acheteurs Institutionnels selon la règle 144A pourrait ouvrir la voie à une adoption institutionnelle du Bitcoin et présenter le fait qu’une structure ETF bien régulée puisse fonctionner en pratique.”

Enchère pour une adoption de masse

Puisque le Bitcoin a commencé à se généraliser en 2017, une tonne d’entreprises différentes ont lutté pour avoir le droit de lancer un ETF Bitcoin sur le marché. La SEC a repoussé la décision ou a tout simplement niée son existence, mais il reste le point culminant pour une adoption de masse. Chaque fond souhaite être le premier à l’offrir à cause du marché bien plus large qui leur sera accessible avec un ETF.

Un capital institutionnel a été le mot à la mode dans le secteur du crypto ces dernières années car il est vu comme la prochaine frontière du capital qui entrera dans l’espace. Des nouvelles depuis l’année dernière (même l’hiver crypto) ont indiqué que l’argent a coulé à flot. Même si ce n’est pas toujours annoncé, vous pouvez voir combien les grosses banques ont changé de ton concernant Bitcoin, certainement du au fait qu’ils ont diverses possibilités d’en profiter désormais.

Les investisseurs particuliers ont le potentiel d’être une sorte de capital institutionnel, au moins dans la forme. En achetant un ETF, ils pousseraient le fonds à acheter la crypto-monnaie sous-jacente, bossant davantage le prix du Bitcoin (en assumant que ce soit la première crypto-monnaie à obtenir un ETF).

Le prix du Bitcoin est tributaire

Quoi qui puisse aider à l’achat de Bitcoin est vu comme un net positif pour Bitcoin. Il y a quelques années, il y avait très peu de passerelles vers les monnaies fiduciaires, et obtenir de l’argent dans cet écosystème  demandait de solides connaissances en computer science. Maintenant, il suffit d’aller sur Coinbase ou Kraken pour convertir votre argent en Bitcoin ou en une autre crypto-monnaie.

Une petite anecdote ; lorsqu’une blague de 1er avril a été jouée dans la communauté de crypto annonçant l’approbation d’un ETF par la SEC, le prix du Bitcoin a grimpé de 5000$. Cela s’est reflété dans des oscillations de marché récentes qui ont poussé le prix à la hausse de 900$ dans les 24 heures suivant l’annonce conjointe de cet ETF limité.

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.