Bitcoin utilisé pour faire stopper les sites exploitants des enfants

Un coup puissant vient d’être porté concernant l’adage qui dit que “le Bitcoin rend la vie facile aux criminels” alors que le plus important site de pornographie infantile vient juste d’être fermé.

Un citoyen Sud Coréen a été inculpé par un grand jury fédéral américain pour avoir opéré ce site massif dans lequel les utilisateurs pouvaient payer pour voir du contenu illicite en payant en Bitcoin. Le site, Welcome to Video, était géré par Jong Woo Son, un Sud Coréen de 23 ans qui était déjà en détention et en train d’être accusé par son pays d’origine.

En plus de cela, 337 utilisateurs du site dans 11 pays ( et 22 Etats américains) ont été arrêtés. Il y a une ordonnance de confiscation en cours qui cherche à récupérer les fonds utilisés pour l’opération de distribution de pornographie infantile afin de rendre cet argent aux victimes des crimes commis sur le site web.

Pression depuis l’intérieur

Avec plus d’un million de téléchargements de vidéos exploitant des enfants, le tout facilité par Bitcoin, on pourrait facilement se dire que le Bitcoin est un facilitateur dans ce cas. Chaque utilisateur reçoit une adresse unique Bitcoin avec lequel il peut effectuer une transaction Bitcoin. C’est ce qui rendait la plateforme tout entière possible.

Cependant, la blockchain Bitcoin a permis aux autorités policières de tracer les flux de capitaux sur la blockchain. Chainalysis, une entreprise de recherche bien connue sur l’espace blockchain, a également participé à l’analyse et à la vérification des transactions sur ce cas. Cela signifie qu’ils étaient capables de tracer les mouvements de fonds depuis et vers l’adresse Bitcoin principale de Welcome to Video.

Chainalysis croit en un futur où l’économie fonctionnera avec la crypto-monnaie, mais pour que cela subvienne il faudra voir l’occurence d’une auto-surveillance au sein même du secteur. Ce site était le premier à utiliser le Bitcoin pour monétiser les vidéos d’exploitation d’enfants, et en faisant un exemple de ces entreprises, l’on espère que la réputation du secteur tout entier pourra rester intact.

Priorité à la transparence

Pour ceux qui comptent les points, cela rend essentiellement Bitcoin pire pour les criminels que mieux. Du cash pur ne peut pas être tracé de personne en personne, alors que le registre immuable et transparent de Bitcoin offre une preuve définitive de la personne qui envoie ou reçoit des fonds depuis une certaine adresse.

On oublie souvent que l’un des aspects de la crypto-monnaie est la transparence que la plupart de la blockchain offre. La transparence est une des parties les plus importantes de la démocratie car elle permet aux citoyens de voir ce qui se passe en temps réel et de prendre des décisions basées sur cette information. Alors plutôt que de le percevoir comme le côté obscur de la force, Bitcoin devrait être considéré comme quelque chose qui offre l’opportunité d’un futur un peu plus démocratique pour le monde.

Cela s’applique doublement puisque de plus en plus de business (et fonctions sociétales) sont déportées en ligne. Par exemple, il a été récemment annoncé que Ernst and Young devrait dévoiler une plateforme de technologie de blockchain qui aide les gouvernements à améliorer les aspects comptables de leurs dépenses. Cela offrira des façons concrètes de comprendre comment certains gouvernements fonctionnent, ce qui permettra aux votants et autres parties prenantes de mieux comprendre des situations complexes.

Aves le Bitcoin connaissant actuellement énormément de volatilité à cause de la guerre commerciale Chinoise et du Brexit, il est important de se rappeler qu’il a une place prépondérantes au sein de structures de pouvoir ainsi que dans situations économiques.

FOREX.com
LonghornFX
CEX.IO
Marge de négociation
Conformité légale
jalonnement crypto-monnaie
Commencez à trader