Bitfinex fait face à un procès à New-York pour plus de 800 millions de dollars de fonds perdus

La tristement célèbre bourse de crypto-monnaies doit maintenant répondre aux appels à la clarification concernant la localisation des 800 millions de dollars de fonds

De nombreux amateurs de crypto-monnaies attendent avec impatience de connaître l'histoire complète de la disparition soudaine de cette importante somme d'argent
Bitfinex a toujours eu des problèmes financiers avec ses clients et a eu des difficultés à établir des relations bancaires stables

La crypto-bourse Bitfinex doit être jugée par un tribunal de New-York aux côtés d’un groupe de sociétés. Les entreprises seront confrontées aux allégations du procureur de l’État, Letitia James, selon lesquelles elles auraient perdu plus de 800 millions de dollars de fonds qu’elles ont tenté de dissimuler.

Les sociétés regroupées avec Bitfinex sont impliquées dans la gestion de Tether (USDT). Tether sert de canal de trading pour de nombreux amateurs de crypto-monnaies dans le monde entier. Ce stablecoin est indexé sur le dollar américain, ce qui permet de stocker les profits de la crypto-monnaie en « dollars » sans avoir à payer d’impôts.

Bitfinex a répondu à ces allégations en affirmant que l’argent était déposé dans une société bancaire située au Panama, appelée Crypto Capital Corp. Cependant, elle a ensuite été saisie par les autorités gouvernementales de différents pays.

Bitfinex et ses partenaires affirment qu’ils ont été ciblés comme objectif par ces saisies et qu’ils travaillent à la récupération des fonds perdus. De plus, ils nient également les allégations selon lesquelles ils tenteraient de dissimuler le fait que l’argent a été perdu.

De plus, Bitfinex et le groupe d’entreprises ont fait un effort pour faire retirer l’affaire de New-York, arguant qu’il n’avait pas la juridiction pour présider l’affaire, car les entreprises impliquées ne sont pas basées dans l’État. En conséquence, ils ont affirmé qu’ils n’avaient aucune obligation de rendre des comptes aux autorités de l’État.

Cependant, le tribunal de New-York a rejeté leur requête et a déclaré que des traders basés à New-York avaient utilisé Tether. De plus, une partie du personnel de Bitfinex travaillait dans l’État, ce qui, selon le tribunal, place la société sous la juridiction de New-York.

Au-delà de ces arguments, Bitfinex a également déclaré que puisque Tether n’est pas un titre, le tribunal n’est pas compétent. Malgré cela, le tribunal a marqué son autorité sur l’affaire et a rejeté cet argument particulier en soulignant que la Martin Act considère Tether comme un titre.

Dans une déclaration, le procureur a maintenu la décision du tribunal de poursuivre l’appel et a déclaré que cette enquête était dans l’intérêt des investisseurs.

« La décision d’aujourd’hui valide la capacité de notre bureau à utiliser ses pouvoirs d’investigation étendus et complets pour protéger les New-Yorkais. Même les devises virtuelles ne sont pas au-dessus de la loi. Nous sommes satisfaits de la décision du tribunal et nous continuerons à protéger les intérêts des investisseurs sur le marché » peut-on lire dans sa déclaration.

Traduit par Carolane de Palmas

FOREX.com
CEX.IO
Bittrex
L'un des plus grands échanges de crypto-monnaie
Volume élevé sur toutes les paires
Parfait pour les grands et petits acheteurs / vendeurs
Commencez à trader