Bitmex poursuivi pour activités illégales présumées

Le plaignant prétend que HDR Global Trading est impliqué dans le blanchiment d’argent.

Blanchiment d’argent et de Bitcoin
Bitmex est une crypto-bourse de produits dérivés populaire

Le 16 mai 2020, un procès a été intenté contre HDR Global Trading, société mère de Bitmex.

Bitmex est une crypto-bourse basée aux Seychelles qui voit son volume de trading se chiffrer en milliards de dollars par jour.

Le procès a été intenté contre ABS Global Trading et ses co-fondateurs Samuel Reed, Arthur Hayes et Ben Delo. Ces derniers ont été accusés de se livrer à des activités illégales, dont le blanchiment d’argent.

Le procès prétend que Bitmex a été développé intentionnellement pour participer à des activités financières illicites, telles que le blanchiment d’argent, le racket et la manipulation du marché.

L’une des allégations est que Bitmex a artificiellement augmenté le prix du Bitcoin. La plainte a accusé la plateforme d’échange de trader contre ses clients, en liant ses futures à des marchés au comptant peu liquides, puis en manipulant et en capitalisant sur des situations particulières comme en mettant en scène des bugs techniques pour empêcher les clients de sortir de leurs positions.

La plainte de 106 pages a été déposée par le plaignant, BMA LLC, devant le tribunal de district américain du District Nord de Californie. Le plaignant prétend que Bitmex gère une entreprise de transfert d’argent qui n’est ni autorisée ni réglementée.

HDR Global est constituée et enregistrée aux Seychelles avec des bureaux basés à Hong Kong, San Francisco et Singapour.

Le procès prétend également que HDR opère secrètement aux États-Unis par l’intermédiaire d’ABS, dont le siège social est en Californie et qui est une filiale à 100 %.

Un porte-parole de HDR a informé The Block que l’entreprise était prête à traiter la plainte :

« Nous sommes au courant d’une plainte déposée par « BMA LLC », entreprise anciennement connue sous le nom de « Bitcoin Manipulation Abatement, LLC », au tribunal de district américain du District Nord de Californie » peut-on lire dans la déclaration.

« Après avoir examiné une version préliminaire de leur plainte, qui est clairement tirée des informations recueillies sur Internet, nous confirmons que nous nous défendrons vigoureusement contre cette plainte fallacieuse ».

On ne sait pas grand chose sur BMA LLC. La société, anciennement connue sous le nom de Bitcoin Manipulation Abatement, est contrôlée par Pavel Pogodin. La société portoricaine a également intenté un procès à Ripple il y a plusieurs semaines.

En novembre 2019, BMA et Pogodin ont accusé FTC de manipulation des prix avant d’abandonner volontairement les charges un peu plus d’un mois plus tard.

Avant cela, BMA avait lancé une procédure contre Ripple Labs et Brad Garlinghouse pour avoir prétendument violé les lois américaines sur les valeurs mobilières dans sa vente de jetons XRP.

 

Traduit par Carolane de Palmas

FOREX.com
LonghornFX
CEX.IO
Marge de négociation
Conformité légale
jalonnement crypto-monnaie
Commencez à trader