Candidat aux élections présidentielles américaines propose des règlementations pour le crypto

Le candidat à l’élection présidentielle américaine Michael Bloomberg a parlé de ses plans pour de nouvelles règlementations liées au crypto. Plus tôt cette semaine, il a publié des détails d’un nouveau plan de réforme financière qui mentionne les monnaies digitales.

The issue of crypto regulation has been raised by Michael Bloomberg
Image courtoisie de Wikipedia Creative Commons

Qu’a-t-il dit ?

Le plan de réforme financière lancé par la campagne de Bloomberg a été présenté mardi dernier. Il vise à offrir des garanties pour diminuer le risque d’une future crise financière.

Dans la dernière partie du document, le candidat démocrate regarde le système financier américain, parmi d’autres choses. Dans celui-ci, il promet d’aider les régulateurs à offrir un cadre clair pour les crypto-monnaies. Bloomberg aurait dit à ce sujet que “la surveillance règlementaire reste fragmentée et sous-développée”.

Il a continué en mentionnant les “promesses de la blockchain, Bitcoin et des ICO”, mais a ensuite prévenu des dangers de “l’activité hype, frauduleuse et criminelle” qui est présente dans cette industrie. En 2020 pour le moment, nous avons vu plusieurs soucis rencontrés tels que le hack de Altsbit et la supposée fraude de BitClub.

Ses propositions clarifierait les responsabilités  autour de la règlementation des crypto-monnaies aux USA. Il y aurait aussi la mise en place d’un cadre conçu pour protéger les consommateurs de toute fraude. Les problèmes de taxes seraient également clarifiés.

Bloomberg n’est pas le premier candidat de la campagne présidentielle à mentionner les crypto-monnaies. Eric Swalwell et Andrew Yang ont tout deux mentionné la blockchain, même si aucun des deux n’est encore en course. En fait, Swalwell recevait des donations en crypto-monnaies.

Qui est Michael Bloomberg ?

Il est l’ancien maire de New York et a fondé Bloomberg L.P. Il n’est entré en campagne qu’à la fin 2019, et a manqué les premières primaires de son parti.

Durant ces dernières semaines, il a dépensé des millions de dollars pour faire parler de sa candidature. Au moment de l’écriture, il possède 16% des intentions de vote, ce qui le place 2ème au niveau national.

Bloomberg a créé de la controverse dans le passé. Le milliardaire change maintenant de posture afin de tenter de devenir le prochain président des États-Unis.

Est-ce que les règlementations crypto auront une place dans la campagne ?

Puisque déjà 3 candidats ont mentionné les crypto-monnaies, celles-ci pourraient devenir un sujet à part entière de la campagne présidentielle. Leur règlementation et la question d’un crypto USD intéressent beaucoup de monde.

Quiconque capable de produire des politiques claires dans ce domaine pourrait attirer des soutiens supplémentaires. Donald Trump a mentionné l’année dernière le fait qu’il n’est “pas fan de Bitcoin et des crypto-monnaies”. Il a également communiqué contre le projet Libra de Facebook.

C’est une chance pour les autres candidats de gagner des soutiens supplémentaires s’ils montrent une attitude plus positive envers le crypto. Le président de la Réserve Fédérale ayant montré du soutien pour les crypto-monnaies récemment, il semble bien que la place des règlementations crypto dans le système financier américain est bien présente.

 

FOREX.com
LonghornFX
CEX.IO
Marge de négociation
Conformité légale
jalonnement crypto-monnaie
Commencez à trader