Actualités

Cardano dévoile deux nouveaux outils pour sa blockchain

0 Commentaire

Cardano (ADA) est un projet difficile à cerner. Le potentiel est perceptible et pourtant, l’altcoin est toujours sur la tangente. Néanmoins, les avancées en matière de technologie sont bien réelles. Dans un monde où l’image prime sur le travail accompli, la sérieuse monnaie Cardano parviendra-t-elle à sortir du lot ?

Nouveaux développements sur la blockchain de Cardano

Lors de son premier événement PlutusFest le 11 décembre, Cardano a lancé officiellement deux outils dignes d’attention : Plutus et Marlowe, deux langages de programmation de smart contracts.

 

Marlowe et Plutus ont été officiellement lancés lors du PlutusFest. Source : @Cardano via Twitter.

On le sait, les smart contracts, parfois appelés contrats auto-exécutants en français, sont l’un des éléments-clés des applications de la blockchain au quotidien.  Au moment de choisir entre la blockchain d’Ethereum (ETH), celle de Stellar (XLM) ou encore celle d’EOS (EOS), les langages disponibles pour coder des smart contracts sont un critère déterminant pour la plupart des développeurs. Le sujet est donc important voire crucial pour l’avenir d’une blockchain comme Cardano.

IOHK, la société qui a pour objectif de développer le protocole de Cardano, vient donc de créer Plutus et Marlowe. Plutus est un langage de programmation général pour coder des smart contracts sur Cardano. Marlowe quant à lui est plus spécifique et vise en particulier les smart contracts financiers. L’objectif est que des professionnels qui ne soient pas forcément codeurs puissent utiliser Marlowe afin de générer des smart contracts liés au domaine de la finance (par exemple un prêt).

Charles Hoskinson, l’homme de la situation ?

Ces avancées sont certes remarquables mais ne sont pas d’une grande utilité pour les investisseurs. Cardano prend son temps et pourrait se retrouver avec une blockchain ultra-performante que personne n’utilise.

La communication actuelle centrée principalement sur le personnage de Charles Hoskinson pourrait être améliorée afin de « vendre » la blockchain Cardano.

Même si on apprécie le franc-parler d’Hoskinson et ses déclarations vidéo avec sa déco kitsch en arrière-plan, on ne peut s’empêcher de penser qu’il pourrait s’offrir le luxe d’un conseiller en image. L’homme est visionnaire mais les résultats concrets ne sont pas encore au rendez-vous.

Pour l’investisseur qui souhaite acheter des cryptomonnaies, la personnalité d’Hoskinson peut sembler déroutante et faire hésiter au moment d’acheter du Cardano. Il est vrai que l’homme a répété à plusieurs reprises qu’il se souciait du cours du Cardano comme d’une guigne. Ceci dit, il a indiqué récemment lors d’un entretien à Cryptopotato (oui, tu as bien lu) qu’il espérait que le jeton ADA retrouverait sa place dans le top 5 des crypto-monnaies en 2019.

Le cours du Cardano dans la dernière ligne droite de 2018

Logo de Cardano (ADA) dans le top 5 en 2019 ? IOHK lance Plutus et Marlowe
Si Charles Hoskinson vise le top 5 des cryptomonnaies en 2019, une place dans le top 10 pour terminer 2018 en beauté serait déjà un beau succès. Source : @Cardano via Twitter.

Viser le top 5 c’est bien mais pour l’heure Cardano a même été éjecté du top 10 des cryptomonnaies. Le 20 décembre, sa capitalisation totale atteignait tout juste le milliard de dollars. Cardano est dans un mouchoir de poche avec IOTA (MIOTA) et Tron (TRX) pour terminer l’année sur la dixième marche du classement.

A l’approche de la fin de l’année, on ne peut s’empêcher de penser qu’il y a comme un hic sur le marché des cryptodevises. Alors que ceux qui achètent des actions peuvent espérer des dividendes, il faut revendre les crypto-monnaies pour obtenir un rendement. Certes, des altcoins comme NEO (NEO) ont un mécanisme d’inflation mais ce ne sont que des miettes. Comment inciter ceux qui ont investi en cryptomonnaies à les garder afin de soutenir le cours des altcoins sur le long terme ? La devise digitale qui trouvera la réponse à cette épineuse question pourra envisager l’avenir en toute sérénité.

 

Cardano dévoile deux nouveaux outils pour sa blockchain
Noter cet avis

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Avertissement sur les risques : L’investissement dans les devises numériques, actions et autres titres, matières premières, devises et autres produits d’investissement dérivés (p. ex. les contrats de différence (« CFD ») est spéculatif et extrêmement risqué. Chaque investissement est unique et comporte des risques particuliers.

Les CFD et autres dérivés sont des instruments complexes et leur négociation est extrêmement risquée, la perte d’argent rapide est possible en raison de l’effet de levier. Vous devez être certain de bien comprendre comment l’investissement fonctionne et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Les Crypto-devises peuvent largement fluctuer et, par conséquent, elles ne conviennent pas à tous les investisseurs. La négociation des crypto-devises n’est pas supervisée par un cadre réglementaire de l’UE. La performance passée n’est pas une garantie des résultats futurs. Tout historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Votre capital est en danger.

Lorsque vous négociez des actions vous mettez votre capital en danger.

La performance passée ne saurait garantir les résultats futurs. L’historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Les prix peuvent augmenter mais aussi baisser, ils peuvent également fluctuer considérablement, vous pouvez être exposé à des fluctuations de taux de change et vous pouvez perdre tout l’argent investi et même plus. Investir ne convient pas à tout le monde. Assurez-vous que vous avez bien compris les risques et les formalités juridiques. Si vous n’êtes pas sûr, demandez des conseils financiers, juridiques, fiscaux et/ou comptable. Ce site web ne fournit pas de conseil d’investissement, financier, juridique, fiscal ou comptable. Certains liens sont des liens affiliés. Pour plus d’informations, veuillez lire notre avertissement sur les risques et clause de non-responsabilité.