Cet adolescent aurait été le meneur d’une combine de millions de dollars sur les crypto-monnaies

Un procès a été intenté à l’encontre d’Ellis Pinsky – et de son groupe d’associés – pour avoir volé des millions de dollars sur des comptes en crypto-monnaies

Terpin a admis avoir attendu que Pinsky ait dix-huit ans pour porter plainte contre lui en tant qu'adulte.
Pinsky, qui a maintenant dix-huit ans, aurait volé plus de 100 millions de dollars en crypto-monnaies.

Pour ses amis et sa famille, Ellis Pinsky semblait être un gamer comme les autres. Selon les documents judiciaires, ses proches supposaient qu’il avait eu de la chance avec les Bitcoins.

Ils ne savaient pas que Pinsky allait bientôt se retrouver au centre d’une combine de crypto-monnaies de plusieurs millions de dollars.

Pinsky avait 15 ans lorsqu’il aurait commencé à mettre en place ce système qu’il aurait utilisé pour voler plus de 100 millions de dollars en crypto-monnaies. Le procès fédéral le désigne comme « le chef de file » d’une « cybercriminalité sophistiquée ».

Un insider a déclaré au New York Post que le meilleur ami de Pinsky pensait que sa nouvelle richesse avait été acquise grâce au trading de Bitcoins et d’actions, tandis que ses parents pensaient qu’il avait eu une chance incroyable en gagnant des Bitcoins grâce à des jeux de gaming.

Pinsky, qui a maintenant 18 ans, est poursuivi en justice par Michael Terpin, fondateur et PDG de la société de conseil en blockchain, Transform Group. Selon la plainte, lui et plusieurs autres personnes non identifiées l’ont poussé à perdre 23 808 125 dollars. Le rapport affirme que Pinsky a également volé des dizaines de millions à d’autres personnes non identifiées dans la plainte.

« Malgré leurs apparences saines, Pinsky et ses autres acolytes sont en fait des génies informatiques maléfiques aux traits sociopathes qui ruinent sans cœur la vie de leurs victimes innocentes et se vantent joyeusement de leurs vols de plusieurs millions de dollars » peut-on lire dans le procès.

Outre les frais d’avocat et autres coûts connexes, Terpin demande un triple dédommagement, soit trois fois le montant de l’argent réellement perdu.

Terpin a révélé que le surnom de Pinsky est « Baby Al Capone », en raison de son activité de « crypto-gangster ».

Il est allégué que Pinsky et son groupe de hackers ont accédé aux ordinateurs de leurs victimes et, par la suite, à leurs comptes en crypto-monnaies. Ils ont ensuite volé et blanchi les fonds. Dans certains cas, le procès allègue qu’ils sont allés jusqu’à voler des informations personnelles pour avoir accès à ces comptes.

De là, Pinsky aurait dépensé sa richesse mal acquise pour des sorties à New York et des montres coûteuses.

Les opérations de Pinsky ont été interrompues après que Nicholas Truglia, un complice, ait été arrêté lors d’un autre vol de crypto-monnaies en 2018. Bien que Terpin ait poursuivi Truglia séparément, ce dernier a identifié Pinsky et plusieurs autres comme étant ses pairs dans le vol de crypto-monnaies.

Noam Biale, l’avocat de Pinsky, souligne que Pinsky n’était qu’un enfant au moment du vol.

« Il est profondément regrettable que Mr Terpin ait choisi d’intenter un procès, plein de calomnies et d’allégations sans fondement, dans un but inimaginable autre que la rancune » a déclaré Biale.

Traduit par Carolane de Palmas

FOREX.com
LonghornFX
CEX.IO
Marge de négociation
Conformité légale
jalonnement crypto-monnaie
Commencez à trader