Chine : Inquiétudes liées à la vie privée avec la blockchain dans les hôpitaux

Les fonctionnaires ne sont pas convaincus que l’infrastructure blockchain soit sûre pour le milieu hospitalier

Image d'un hôpital chinois
La plateforme permettrait à l’hôpital de stocker des informations sur les patients et les traitements qu’ils suivent. Elle permettrait aussi de fournir des services hospitaliers sur Internet aux patients

Alors que la Chine avance dans la construction de son premier hôpital fonctionnant sur la blockchain, certains responsables gouvernementaux ont fait part de leurs inquiétudes concernant la sécurité des données concernant les patients.

Comme l’a rapporté Sohu, un média chinois, Cn-Healthcare a révélé que le premier hôpital affilié à l’université de médecine de Dalian devrait lancer son programme pilote d’ici janvier 2021 pendant qu’il travaille sur l’intégration de la blockchain.

L’hôpital utilisera en effet la technologie blockchain pour stocker les informations de ses patients et de leurs traitements.

Les opérateurs ont expliqué que cette plateforme, avec la puissance de la blockchain, permettra également aux patients d’accéder à une variété de services hospitaliers en ligne par le biais d’une sous-application WeChat.

Le réseau blockchain joue un rôle dans cette fonctionnalité en stockant les données de consultation et de traitement, ce qui permet d’optimiser la variété des solutions sans contact qui sont à la disposition des patients.

Il s’agit d’une caractéristique importante, en particulier dans la mesure où la pandémie de coronavirus continue de menacer la santé et la sécurité des citoyens.

Le projet a suscité l’inquiétude des responsables du ministère de l’industrie et des technologies de l’information qui ont informé les administrateurs des hôpitaux qu’ils ne sont pas encore convaincus de la sécurité des infrastructures blockchain.

Le directeur du premier hôpital affilié à l’université de médecine de Dalian, Niu Tie, a assuré au public que l’administration de l’hôpital prenait le processus de décision très au sérieux.

« Notre département d’information est soumis à une forte pression [du gouvernement]. En tant qu’hôpital leader dans la région, toute prise de décision était très prudente (…) Les exigences sont également très strictes en termes de respect de la vie privée. Le ministère de l’information a décidé d’explorer l’application blockchain du point de vue de la sécurité des données et a également indiqué la direction du développement pour le personnel technique » a déclaré Tie.

La Chine est connue pour utiliser des méthodes de surveillance de masse sur ses citoyens, certains affirmant que les commentaires de Tie sont en contradiction avec certaines politiques du pays.

Le ministère de l’industrie et des technologies de l’information et les responsables de l’hôpital Dalian discutent encore des meilleurs moyens de garantir la confidentialité et la sécurité des données avant le lancement prévu.

Après que le président Xi Jinping ait approuvé l’industrie de la blockchain et souligné qu’elle serait importante pour promouvoir l’innovation technologique et transformer les industries du pays, un rapport intitulé « 2020 Blockchain Industry Development » a révélé que les entreprises du pays ont déposé plus de la moitié des brevets mondiaux concernant la technologie de la blockchain.

« Nous devons considérer la blockchain comme une percée importante pour l’innovation indépendante des technologies de base, clarifier les principales orientations, augmenter les investissements, se concentrer sur un certain nombre de technologies clés et accélérer le développement de la blockchain et de l’innovation industrielle » a déclaré  Jinping.

Traduit par Carolane de Palmas

FOREX.com
LonghornFX
CEX.IO
Marge de négociation
Conformité légale
jalonnement crypto-monnaie
Commencez à trader