Chine : Le gouvernement de Pékin prévoit de tester la CBDC dans la capitale

Ce projet pilote s’accompagne de la construction d’une zone de test légale pour les devises numériques et d’un système financier numérique

Jeton de yuan en or sur le drapeau de la Chine
Pékin va tester la monnaie digitale de banque centrale par la PBC

L’administration et la supervision financière locales de Pékin, en collaboration avec le gouvernement du district de Tongzhou, ont organisé lundi dernier une conférence qui a mis en lumière les projets de la Banque populaire de Chine (PBC) sur les recherche sur les monnaies numériques, notamment en ce qui concerne la construction d’une zone de test légale pour les devises numériques et un système financier numérique dans la capitale chinoise. Ces initiatives s’inscriraient dans le cadre du plan global de la zone pilote de libre-échange de la Chine (Pékin).

Des plans pour tester le yuan numérique à Pékin ont été discutés en août dernier, mais une nouvelle discussion à la conférence au niveau régional montre que le plan pilote est classé comme faisant partie de la planification au niveau de l’État, comme il est noté dans le document politique concernant la zone de commerce pilote à Pékin et dans d’autres villes.

Un rapport de Sina, un média chinois, a révélé que la conférence a également discuté de la mise en œuvre de la politique des « deux districts » du pays. Cette politique comprend une plus grande indulgence en termes d’accès au marché pour les institutions financières étrangères, le développement de la finance verte et de la gestion internationale de la richesse, ainsi que le lancement d’expériences de crypto-monnaies numériques.

Le gouvernement chinois a planifié son projet pilote de monnaie digitale de banque centrale (CBDC) à Pékin pour suivre un modèle similaire à son programme pilote dans la ville de Shenzhen, où les autorités ont donné 1,5 millions de dollars de la monnaie digitale aux citoyens.

Certains rapports indiquent que les utilisateurs ne sont pas pleinement satisfaits du yuan numérique à l’heure actuelle. Alors que deux millions de personnes ont demandé leur part (200 yuans numériques (30 dollars)), un utilisateur a expliqué que cette option lui semblait moins pratique et qu’il ne choisirait pas d’utiliser à nouveau la CBDC à moins qu’elle ne soit distribuée via un autre cadeau. Un autre demandeur a déclaré que l’infrastructure du yuan numérique était similaire aux devises numériques d’Alipay et de WeChat, qui sont « disponibles depuis longtemps ».

Le gouverneur Yi Gang de la PBC a annoncé que les essais de yuan numérique ont permis de réaliser plus de 4 millions de transactions pour une valeur totale d’environ 299 millions de dollars.

Cette proposition d’étendre les essais sur la devise numérique à Pékin est également conforme à la stratégie de déploiement qui a été donnée par le ministère du commerce en Chine. Un rapport publié par Bloomberg News en août dernier a révélé que les essais sur le yuan numérique se dérouleront très probablement aussi dans certaines régions du nord de la Chine, telles que les provinces de Tianjin, de Hebei et dans le groupe de villes de la région du delta du fleuve Yangtze, dont Shanghai.

Traduit par Carolane de Palmas