Home > News > Circle : Les réserves de l’USDC sont en espèces et en équivalents d’espèces

Circle : Les réserves de l’USDC sont en espèces et en équivalents d’espèces

Circle, l’émetteur du stablecoin USD Coin (USDC), a révélé que la plupart des réserves de l’USDC sont détenues en espèces et en équivalents d’espèces.

Circle, l’émetteur du stablecoin USDC, a révélé que la plupart des réserves du stablecoin sont détenues en espèces et en équivalent d’espèces. Le PDG de la société, Jeremy Allaire, l’a fait savoir hier dans un article.

Selon l’article, Circle dit avoir mis en place certaines règles pour garantir que la circulation totale des USDC reste adossée à des actifs libellés en dollars dans une proportion de 1:1. Le rapport d’attestation de la société indique que 61 % des USDC sont garantis par des espèces et des équivalents d’espèces.

Le rapport ajoute que « les liquidités comprennent des dépôts dans les banques et des fonds du marché monétaire des obligations d’État. Les équivalents de trésorerie sont définis comme des titres dont l’échéance initiale est inférieure ou égale à 90 jours, conformément aux principes comptables généralement admis (US GAAP) ».

De plus, 13 % des réserves sont détenues en Yankee Certificate of Deposits (certificats de dépôt yankee) qui sont un véhicule d’épargne commercialisé auprès de grands investisseurs et émis par des banques étrangères cherchant à lever des capitaux auprès de déposants américains.

Le reste des réserves est détenu en bons du Trésor américain (12 %), en billets de trésorerie (9 %), en obligations d’entreprises (5 %) et en obligations municipales et agences américaines (0,2 %). Cela porte la somme totale à 22 milliards de dollars. Toutefois, au moment de la rédaction de ce rapport, la capitalisation boursière totale de l’USDC est légèrement supérieure à 26 milliards de dollars.

Allaire a déclaré que le nouveau rapport d’attestation s’inscrit dans le cadre des objectifs de la société qui souhaite devenir une entité cotée en bourse via une SPAC (Special Purpose Acquisition Company). Le rapport de transparence est donc nécessaire.

« Au fur et à mesure que nous poursuivons notre chemin pour devenir une société publique, nous aurons de plus en plus d’occasions d’accroître la transparence, la responsabilité et la divulgation d’informations autour de notre activité et de nos opérations au sens large » a-t-il ajouté.

Le désir de transparence de Circle est nécessaire, étant donné que Tether, l’émetteur du stablecoin USDT, a fait face à de nombreuses controverses ces dernières années. Le Tether a en effet été accusé de frapper des jetons USDT et de les mettre sur le marché sans avoir de véritables réserves de liquidités pour les soutenir.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.