Actualités

Cisco : La blockchain devrait stocker 10 % du PIB mondial d’ici 2027

0 Commentaire

L’un des plus grands conglomérats technologiques au monde, Cisco, a récemment publié un rapport mettant en lumière l’utilité de la technologie de la chaîne de blocs (blockchain) pour notre futur.

Dans ce rapport, la blockchain est considérée comme un réseau orienté vers les sociétés. Le but principal est de proposer une transformation digitale pertinente et utile au développement des entreprises.

Cisco suggère d’ailleurs que la blockchain pourrait détenir jusqu’à 10 % du PIB mondial d’ici 2027. Ainsi, 9,7 billions de dollars de valeur pourraient être stockés sur des blockchains décentralisées et autorisées.

De Production Perig/shutterstock.com

La blockchain vue comme un nouveau niveau de confiance

Le manque de transparence est  l’un des principaux problèmes pour les entreprises d’aujourd’hui selon Cisco. Particulièrement dans le domaine de la supply chain (ou chaine d’approvisionnement).

Pour Cisco, l’innovation majeure derrière la blockchain reste sans aucun doute sa capacité à offrir et automatiser la confiance entre les différentes parties qui l’utilisent.

La blockchain permet d’enregistrer des transactions de manière collective, immuable et visible de tous. Le besoin d’une tierce partie n’est donc plus nécessaire dans la création d’une relation de confiance en affaire.

Comme l’expliquait Mariya Gabriel, commissaire européenne chargée de l’économie numérique et de la société, « dans l’économie d’aujourd’hui, il y a de moins en moins de temps pour établir la confiance comme cela se faisait dans le passé ».

Ainsi, « pour lutter contre le cancer, assurer les énergies renouvelables ou prouver l’authenticité des biens, les acteurs doivent pouvoir se faire confiance sans se rencontrer face à face. Et comment y parvenir ? Avec l’aide de Blockchain bien sûr » ajoute-t-elle.

Bien que la blockchain puisse transformer les relations d’affaire…

« Les entreprises d’aujourd’hui doivent gérer de plus en plus de données et de transactions entre un grand nombre de parties non fiables. Ainsi, cela crée des défis commerciaux en matière de transparence, de complexité et de sécurité » explique Cisco.

D’après le rapport, la blockchain est une technologie qui devrait :

  • apporter une nouvelle valeur commerciale aux entreprises,
  • automatiser la confiance entre partenaires de travail,
  • et améliorer la sécurité des opérations.

Cependant, il existe encore certains obstacles qui ont besoin d’être surmontés afin de favoriser une adoption plus généralisée de la technologie blockchain.

…il reste d’importants défis à relever pour soutenir et généraliser son adoption

Le premier point mis en avant par Cisco concerne le peu de plateformes pertinentes, fiables et personnalisables actuellement disponibles sur le marché. Il est nécessaire de développer des normes et des critères particuliers pour ces plateformes blockchain. Ainsi, elles peuvent répondre aux besoins complexes et en évolution constante des entreprises.

La blockchain permet d’amener plus de transparence. Mais également plus de rapidité et donc plus d’efficacité aux processus d’affaires des entreprises (chaîne logistique, juridique, administratif, etc.). Cependant, pour qu’elle soit approuvée et utilisée par un grand nombre, il est nécessaire de proposer des solutions spécifiques à différents secteurs d’activité. Elles doivent donc être personnalisables pour que chaque entreprise puissent l’utiliser en l’adaptant à ses propres spécificités et nécessités.

Cisco évoque aussi l’importance de l’interconnectivité entre plusieurs blockchains. Pour l’entreprise américaine, il est important de développer une puissante connexion pour relier plusieurs  réseaux de blockchain indépendants dans le but d’offrir une intégration système plus robuste et plus efficace.

En effet, il n’est pas rare de voir que chaque blockchain est une chaine de valeur unique. Il y a par exemple une blockchain pour la supply chain, une pour la smart city, etc. Or ces réseaux ont besoin de communiquer pour une meilleure efficacité. Ils ont besoin d’interagir les uns avec les autres pour simplifier les opérations. Ainsi, il est d’abord nécessaire de développer de nouvelles normes et protocoles d’interopérabilité pour sécuriser ces ponts entre blockchains.

Quelle est votre opinion sur ce rapport ? Pensez-vous qu’il va inciter les entreprises à intégrer la blockchain dans leurs processus ?

Noter cet avis

Ajoutez un commentaire

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.