CoinMarketCap apporte des modifications à son système de classement

Bien que ces nouveaux paramètres soient destinés à atténuer les faux volumes (fake volumes), il est à craindre que ces développements favorisent la société mère de CoinMarketCap (CMC), Binance. La crypto-bourse a en effet acquis CMC le 31 mars 2020 pour une somme encore inconnue.

CoinMarketCap
CoinMarketCap est l’une des sociétés d’analyse de crypto-monnaies les plus importantes du secteur.

Afin d’atténuer l’impact des faux volumes sur les statistiques de la plateforme, le principal agrégateur de données de crypto-monnaies, CoinMarketCap (CMC), a mis au point de nouvelles mesures pour le classement des crypto-bourses et des paires de marchés.

Ces changements s’ajoutent aux précédents remaniements récemment mis en œuvre, car ils se sont avérés controversés, notamment pour la nouvelle société mère de CoinMarketCap, l’exchange Binance.

Aujourd’hui même, la société a introduit une nouvelle mesure de « confiance » pour détecter et signaler automatiquement les volumes suspects signalés par les crypto-bourses. L’outil utilise un algorithme d’apprentissage sophistiqué pour examiner toutes les données entrant dans CMC. Il s’agit de déterminer si les colonnes déclarées par les crypto-bourses ont été gonflées, et dans quelle mesure.

De plus, CMC a également travaillé sur un nouveau système de classement par défaut des paires de marchés sur l’ensemble de la plateforme. Ce système remplace son système de mesure du volume pour le tri par défaut.

À compter de maintenant, CMC utilisera un algorithme unique qui tient compte du facteur de trafic Web, du score de liquidité et du volume de chaque paire. CMC prévoit d’introduire le protocole comme système de tri par défaut pour le classement des crypto-bourses dans un avenir proche également.

Il y a une semaine, CMC a supprimé la mesure du « volume ajusté », qui excluait les volumes générés par les paires avec minage des transactions, les paires sans frais de transaction et les produits dérivés.

Un récent article publié sur la plateforme a déclaré que les utilisateurs étaient confus quant à la nature des paires, beaucoup suggérant que la mesure visait à combattre les volumes gonflés.

Le 14 mai, CMC a lancé le « Web Traffic Factor », qui examine l’activité des utilisateurs sur les crypto-bourses. Ce facteur comprend le nombre de pages vues, le temps passé sur le site, les visiteurs uniques, le classement dans les moteurs de recherche et le taux de rebond des moteurs de recherche.

Binance, la première plateforme d’échange de crypto-monnaies au monde (et qui possède désormais CoinMarketCap) a été critiquée pour avoir introduit ce nouvel outil sur la plateforme, car Binance a ainsi obtenu la première place. Avant ce développement, ainsi que le changement de propriétaire, une mesure qui fonctionnait de manière similaire avait été envisagée par CMC mais rejetée.

Le trafic web étant désormais intégré dans la nouvelle mesure par défaut et Binance reste en tête. Il reste à voir si des changements supplémentaires seront apportés pour répondre aux préoccupations de favoritisme de certains utilisateurs.

Le 8 mai, CMC a publié son nouveau « score de liquidité amélioré », qui fonctionne en identifiant les crypto-bourses qui connaissent le moins de slippage. Ce système fonctionne en donnant la priorité aux ordres dont la taille se situe entre 100 et 10 000 $ au profit des traders particuliers.

Traduit par Carolane de Palmas

FOREX.com
LonghornFX
CEX.IO
Marge de négociation
Conformité légale
jalonnement crypto-monnaie
Commencez à trader