ConsenSys s’associe à Société Générale pour des tests CBDC

ConsenSys fournira la technologie et l’expertise dans le cadre d’un projet conjoint en cours avec la banque centrale française

Image du siège de la Société Générale à Paris
La filiale de Société Générale a émis l’année dernière la première obligation sécurisée sous forme de security token sur une blockchain publique

L’entreprise ConsenSys a annoncé aujourd’hui qu’elle avait été sélectionnée pour fournir la technologie et l’expertise à la Société Générale – Forge dans le cadre de ses tests en cours sur la monnaie digitale de banque centrale (CBDC).

ConsenSys se concentrera sur l’émission et la gestion de la CBDC, ainsi que sur l’interopérabilité entre les systèmes de gestion de la monnaie et la livraison contre paiement.

ConsenSys est bien connu pour son travail avec Ethereum, ayant développé des produits tels que Quorum et MetaMask, mais la Société Générale – Forge a annoncé en septembre qu’ils avaient choisi la blockchain Tezos pour ses expériences CBDC.

De plus, ConsenSys a une certaine expérience lorsqu’il s’agit de travailler avec des institutions financières. La société a en effet déjà collaboré avec l’Autorité Monétaire de Singapour et la Banque Centrale sud-africaine pour explorer l’utilisation de la technologie des grands livres distribués comme solution bancaire.

Ken Timsit, responsable mondial des solutions d’entreprise chez ConsenSys, a déclaré : « Nous avons beaucoup d’estime pour les réalisations de Société Générale – Forge et nous sommes fiers de travailler avec eux. ConsenSys s’est engagé à faire progresser l’espace des CBDC et a aidé 6 banques centrales dans le monde entier sur des projets de CBDC ».

Société Générale – Forge est une filiale de la banque européenne d’investissement Société Générale qui fournit aux émetteurs et aux investisseurs des services d’émission et de gestion de produits financiers digitaux natifs enregistrés sur la blockchain.

La banque française a été l’une des 8 organisations, avec Accenture et HSBC, à être sélectionnée par la Banque de France pour participer aux essais de CBDC. Ils prévoient de s’appuyer sur leurs récentes réalisations, telles que l’émission de la première obligation sécurisée en tant que security tokens sur une blockchain publique en 2019 et l’émission d’une obligation de 40 millions d’euros (47 millions de dollars) qui a été réglée avec une CBDC au début de cette année.

Jean-Marc Stenger, directeur général de Société Générale – Forge, a déclaré : « Nous sommes heureux de nous associer à ConsenSys, une société qui est un acteur clé dans le développement de la technologie des ledgers distribués au niveau mondial et qui offre un grand nombre des infrastructures et des outils de développement utilisés par la communauté blockchain ».

La Banque Centrale Européenne a déclaré au début de ce mois qu’elle devrait être prête à émettre un euro numérique, et avec cette dernière annonce, la France semble de plus en plus susceptible de pouvoir mettre en place un CBDC rapidement.

Traduit par Carolane de palmas