Est-ce que le boom des crypto-monnaies va tuer le fiat d’ici à 2030 ?

Est-ce que la décennie 2020 aura comme effet une adoption massive des crypto-monnaies suite au boom de ces dernières années ? Il s’agit d’une nouvelle prédiction offerte par un analyste de la Deutsche Bank qui pense qu’une période exaltante est à venir pour la monnaie digitale.

Could the cryptocurrencies boom be fatal for fiat?

FIAT-Geld und Bitcoins” (CC BY 2.0) par wuestenigel

Que suggère cette prédiction ?

Le stratégiste Jim Reid a produit un papier de recherche intitulé “Imagine 2030”. Dans celui-ci, il suggère que la monnaie digitale jouira d’une période de grand succès durant les 10 prochaines années. En fait, il va jusqu’à dire que les crypto-monnaies pourraient même éventuellement remplacer la monnaie fiat. L’année sur laquelle il parie serait potentiellement 2030.

Ce résultat est basé en partie sur les divers challenges rencontrés par les monnaies fiat ces dernières années. Il indique que les forces en place derrière ce système traditionnel “pourrait se défaire” dans la prochaine décennie. Un autre facteur est de voir les personnes préférer des paiements dématérialisés et de manière anonyme. Ces deux bénéfices sont offerts par les coins digitaux tels que Bitcoin (BTC) and Ripple (XRP).

Dans son papier, Reid liste les principaux obstacles que la crypto devra surmonter dans le futur tels que d’obtenir l’approbation de gouvernements, arriver à une stabilité des prix et obtenir la possibilité de paiements à niveau mondial. Il suggère que se joindre à des parties prenantes clés telles que les fournisseurs de cartes et les développeurs d’applications mobiles aidera à ce que l’ensemble se produise.

Malgré tout, d’autres menaces face au boom des crypto-monnaies subsistent. On peut citer notamment les cyber attaques, le risque de guerre digitale et les besoins en électricité.

Est-ce que cela deviendra réalité ?

Pour le moment, plusieurs pays sur la planète offrent des positions claires sur la monnaie digitale. Par exemple, l’Allemagne a imposé des règlementations strictes. Dans le même temps, le Japon vient d’approuver plus de 20 exchanges qui ont désormais des licences pour opérer dans le pays. Peut être que le facteur clé est de savoir quels pays et quelles banques vont introduire leurs propres monnaies digitales. Cela pourrait être cette avancée fondamentale qui rendra les monnaies fiat moins attractives pour des millions de personnes.

Dans le même sujet, la Banque de France a récemment annoncé qu’elle envisage de tester sa propre crypto-monnaie l’année prochaine. Il y a eu des suggestions quant au fait que d’autres pays y réfléchissent également. JPMorgan a introduit son propre JPM coin. D’autres banques de premier ordre regardent l’usage possible d’actifs digitaux afin de réaliser des transfers entre branches et clients de manière facilité.

Résumé

Les prochaines années seront cruciales pour le futur du boom des crypto-monnaies. Si suffisamment de pays les rendent légales et les régulent, alors davantage de personnes devraient commencer à les utiliser.

Si plusieurs pays font un pas en avant et produisent une version digitale de leur monnaie fiat, alors la crypto révolution sera plus puissante. Alors que des personnes dans beaucoup de pays sont maintenant à l’aise avec les paiements dématérialisés, cela pourrait être un signe que la monnaie physique fiat touche à sa fin, comme prévu.