Est-il venu le temps du Crypto USD? Mike Novogratz donne son opinion

Certains signes montrent que plusieurs pays dans le monde sont en train de changer en acceptant de plus en plus les crypto-monnaies. Cependant, des analystes s’inquiètent sur le fait que les USA restent en retrait sur le sujet. Est-il grand temps de considérer un crypto USD ?

Could there be a crypto USD on the way?

Image courtoisie de Shutterstock

Que dit Mike Novogratz ?

Novogratz est le PDG de Galaxy Investment Partners. qui est une entreprise d’investissement en crypto. Dans le passé, il a argumenté sur la façon dont il a gagné des millions de dollars en investissant dans la crypto-monnaie.

Il pense aujourd’hui que les USA risquent de passer derrière des pays comme la Chine. Le tout est dû aux incertitudes liées aux crypto-monnaies dans le pays. Il y a un vrai manque de clarté concernant la règlementation sur les blockchains aux USA.

Des développements récents en Chine suggèrent que le géant asiatique est prêt à aller de l’avant avec les crypto-monnaies. Or, les USA n’ont toujours pas réussi à offrir un cadre règlementaire nécessaire pour le futur.

Mike Novogratz pense que les américains sont en train de perdre du terrain dans la fintech et risquent de perdre leur “status privilégié” sur le dollar US. Il a commenté sur le fait que les USA sont ” très en retard sur le crypto USD et ont besoin d’effectuer une transition vers un monde digital.”

Que peuvent faire les USA ?

L’industrie de la blockchain chinoise a connu un boost récemment. Le tout est venu de commentaires offerts par Xi Jinping, le Président de la République Populaire de Chine. Grâce à cela, la Chine a gagné sa course contre le temps sur le sujet de la blockchain. La preuve par l’exemple se retrouve avec la montée du prix de NEO.

Est-ce que l’arrivée d’un crypto USD pourrait être la solution ? Certainement. Plusieurs pays considèrent la possibilité d’avoir leur propre monnaie nationale digitale. C’est le cas de la Turquie, du Japon, de la Corée du Nord et de la Russie parmi d’autres. Les bénéfices sont multiples : stabilité et transparence, ainsi que la possibilité pour ces gouvernements de contrôler la circulation de leur monnaie digitale.

En 2017, le Président de la Réserve Fédérale de New York, William Dudley, a fait un commentaire au Wall Street Journal. Il a dit à l’époque qu’il “est vraiment très prématuré de parler de la Réserve Fédérale offrant des monnaies digitales”. Cependant, il a bien confirmé qu’il s’agit d’un sujet dont la réflexion est en cours. On ne sait pas si leur opinion a changé depuis.

Le co-fondateur de Morgan Creek, Anthony Pompliano, a également tweeté sur le sujet. Il a dit que “les portfolios seront des actifs 100% digitaux” dans le futur. Cela signifie que des investisseurs posséderont des obligations digitales, des monnaies digitales, des actions digitales, etc…

Que peut-il se passer ensuite ?

Il semble qu’un crypto USD soit loin d’arriver. Avant que cela ne puisse se produire, les USA devront clarifier les règlementations à mettre en place. D’ici à ce que cela arrive, d’autres pays comme la Chine continueront de prendre le lead dans l’industrie de la blockchain.