Actualités

États-Unis : pourquoi les offres d’emploi liées au Bitcoin explosent

0 Commentaire

Les offres d’emploi liées au Bitcoin (BTC) et à la blockchain ont explosé cette année aux États-Unis. L’énorme augmentation est due au développement de ce secteur, qui n’est plus limité à de petites startups. Les cryptomonnaies ont le vent en poupe pour les grandes entreprises souhaitant investir dans une industrie nouvelle. Cette ruée vers les cryptos reste encore peu visible en France, mais elle devrait se propager.

Les entreprises recrutent surtout des développeurs formés à la technologie des registres distribués

+300 % d’employés sur un an

Le secteur de l’emploi aux États-Unis est en plein boom. An août, il affichait une vigueur peu connue, avec 7,14 millions d’offres d’emploi. Selon une étude de Glassdoor rapportée par CryptoActu, cette tendance n’a pas épargné les cryptomonnaies, qui embauchent à tour de bras. Au total, cela représente une augmentation de plus de 300 % d’employés sur un an, un record pour une industrie qui était encore récemment confidentielle.

Preuve de cette stabilité nouvelle, le type d’emploi proposé : on trouve bien sûr des offres en startups, mais aussi dans des entreprises plus établies. Cela confirme donc que les monnaies virtuelles représentent une part non négligeable de l’industrie. Et cela devrait se poursuivre selon l’étude : « Le marché de l’emploi de la blockchain semble destiné à continuer sa croissance rapide dans un futur proche. »

Pourquoi les offres sont attractives

Au-delà de l’aspect novateur de ces offres, elles sont particulièrement attractives pour les personnes en recherche d’emploi. Le salaire moyen des emplois dans le secteur de la blockchain est de 84,884 dollars par an. En comparaison, le salaire moyen tous emplois confondus aux États-Unis est de 52,664 dollars, ce qui représente une augmentation de 62 % pour les rôles liés aux cryptomonnaies.

Démographiquement, ce type de rôles attire une population jeune et passionnée par le domaine de la tech. On recrute surtout à New York et à San Francisco dans la Silicon Valley. Les entreprises qui embauchent le plus frénétiquement dans ce domaine sont ConsenSys, créée par le co-fondateur d’Ethereum (ETH) Joseph Lubin, ainsi que le géant de l’informatique IBM. À elles deux, elles représentent 24 % des offres d’emploi disponibles à ce jour.

En France comme aux États-Unis, c’est le Bitcoin qui offre le plus d’emplois

Un secteur plus confidentiel dans l’Hexagone

En France, la frénésie des cryptomonnaies a aussi laissé sa marque, mais de manière plus timide qu’aux États-Unis. Les offres d’emploi liées au Bitcoin ont triplé en 2017 selon un rapport de Joblift, mais elles restent moins pourvues. C’est en partie dû aux formations en interne, qui semblent être privilégiées par rapport aux embauches extérieures.

En 2017, 47 % des offres liées aux cryptos dans l’Hexagone étaient basées sur le Bitcoin et 29 % sur l’Ethereum. Le Ripple (XRP), pourtant en plein essor à ce moment-là, ne représentait qu’un petit pourcent des offres d’emploi. Le secteur se développe donc, mais la France doit encore rattraper son retard en matière de cryptodevises pour pouvoir offrir des offres vraiment alléchantes pour les développeurs situés sur le territoire.

Noter cet avis

Ajoutez un commentaire

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.