Actualités

Ethereum City, bientôt une réalité ?

0 Commentaire
Jeffrey Berns dans sa propriété du Nevada, future ville Ethereum ETH
M. Berns a les moyens de concrétiser ses idées les plus saugrenues en créant un laboratoire à taille humaine. Crédit Photo : Jason Henry pour le New York Times.

La montée en puissance du cours des cryptomonnaies ces dernières années a donné à quelques utopistes les moyens de financer leurs projets les plus fous. Jeffrey Berns, avocat dans une autre vie, est l’un de ces rêveurs – certains diront mégalomanes – qui peut désormais s’offrir le luxe de créer une communauté entièrement régie par Ethereum (ETH).

Un coin de désert dans le Nevada

C’est dans le Nevada, à quelques encablures de Reno et à proximité de la gigantesque usine Tesla, que Monsieur Berns s’est offert son petit lopin de terre dont la superficie avoisine les 30.000 hectares. Pour vous donner une idée, la superficie de Paris est de 10.500 hectares environ.

Difficile de dire si ce choix a été guidé par un amour inconsidéré du désert ou le régime fiscal intéressant de l’état du Nevada. Toujours est-il que le projet, porté par une entreprise dénommée sobrement Blockchains LLC, est bel et bien une réalité. En témoignent les différentes esquisses déjà disponibles ainsi que des détails communiqués concernant l’architecture de la future ville.

Des esquisses de la future ville Ethereum ETH
La future ville Ethereum pourrait ressembler à cela. Design de Ehrlich Yanai Rhee Chaney Architects et Tom Wiscombe Architecture.

Un anneau pour les gouverner tous ?

L’idée principale de Jeffrey Berns est de se détacher des modes de gouvernance traditionnels et d’établir la suprématie de la blockchain. A l’époque où tout le monde achetait des Bitcoins, Jeffrey Berns, lui, a acheté de l’Ethereum. L’homme, qui a fait fortune en investissant judicieusement dans cette technologie, espère maintenant convaincre une communauté de s’assouvir à la volonté d’un système créé de toutes pièces. Ce sont d’ailleurs ses propres deniers qu’il investit dans le projet.

Ne vous y trompez pas, la gouvernance par blockchain sera bientôt une réalité. C’est paradoxal compte tenu du côté décentralisé de la blockchain mais celle-ci permet bel et bien une démocratie plus directe et offre la possibilité de faire abstraction de l’aspect humain au sein du débat politique. Nous avons tous eu cette réaction intuitive vis-à-vis d’un homme ou d’une femme politique que nous n’aimions pas instinctivement, sans raison particulière. Avec la blockchain, la question ne se présente plus. Une gouvernance juste, équitable où les différents intervenants ne doivent plus se faire confiance mutuellement. La fin du contrat social en quelque sorte. Un thème plus que d’actualité.

Une formidable opportunité ?

L’histoire l’a déjà prouvé à maintes reprises : il est difficile de freiner le progrès en marche. L’initiative de M. Berns aura le mérite de constituer un formidable laboratoire et cette expérience in vivo s’annonce palpitante. Une sorte de télé-réalité nouvelle génération. Connaissant nos amis américains, nul doute que le projet sera accompagné d’un programme audiovisuel.

L’idée qu’une blockchain nous gouverne est en soi fantastique. C’est d’ailleurs l’ambition de beaucoup de projets portés par des crypto-monnaies comme Tron (TRX) par exemple. Monsieur Berns reste cependant lucide quant à ses chances de réussite. Comme il le confiait au New York Times :

« Ce sera soit le plus grand accomplissement de tous les temps soit le crash et la claque les plus spectaculaires de l’histoire de l’humanité. »

Il y a cependant un biais et il est de taille. Il faudra mettre en place des garde-fous suffisamment puissants afin que l’humain conserve la main en cas de dérive. A vous de jouer Monsieur Berns !

Noter cet avis

Ajoutez un commentaire

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.