Facebook avance sur son GlobalCoin avec la CFTC

«  Comme beaucoup d’autres entreprises, Facebook explore les manières d’exploiter le pouvoir de la technologie blockchain  » a déclaré un porte-parole de l’entreprise. C’est pourquoi elle a récemment mise en place une équipe dédiée à la blockchain et à ses potentielles applications.

L’entreprise a d’ailleurs décidé de s’entourer des meilleures personnalités. On pensera notamment à David Marcus – ancien président de PayPal ou Jeff Cartwright – ancien employé compliance et spécialiste blockchain de la populaire plateforme d’échange Coinbase.

D’après l’agence de presse BBC, Facebook prévoit de lancer sa propre crypto-devise durant le premier trimestre de 2020. La devise virtuelle du plus populaire réseau social au monde, appelée « GlobalCoin », devrait être disponible dans un premier temps dans plus de 10 pays.

Steven Tritton / Shutterstock.com

Facebook est en discussion avec la CFTC américaine concernant son GlobalCoin

Le projet d’une crypto-devise lancée par Facebook n’est plus une rumeur. Mais le projet pourrait être plus important qu’un simple mode de paiement sur les plateformes Facebook, WhatsApp et Instagram.

Mark Zuckerberg commence d’ailleurs à s’entretenir avec différentes autorités de régulations. Il a d’abord parlé de ce projet avec Mark Carney, gouverneur de la banque central d’Angleterre en avril. Maintenant, l’entreprise américaine entame des discussions avec la CFTC. La Commodity and Futures Trading Commission gère principalement les produits dérivés et autres produits financiers comme les contrats à termine (futures).

Pour le président de la CFTC, Christopher Giancarlo, les discussions n’en sont qu’à leur début. « Nous ressentons un très vif intérêt à mieux comprendre ce produit. Cependant, on ne peut agir que suite à une candidature officielle et rien ne nous a encore été présenté » déclare-t-il.

Utiliseriez-vous la crypto-devise de Facebook sur les réseaux sociaux du groupe ? 

Alors que l’été 2019 ne fait que commencer, l’année 2020 semble être une année qui promet d’être rebondissante. Elle devrait être pleine de promesses et d’avancés technologiques importantes dans l’industrie des crypto-devises.

Malgré les scandales que Facebook a dû subir récemment vis-à-vis du respect de la vie privée et des données de ses utilisateurs, l’entreprise pourra-t-elle dépasser les obstacles réglementaires ? Le réseau social va-t-il pouvoir mener à bien les processus de KYC (Know Your Client) et d’AML (Anti-Money Laundering) pour les clients qui souhaiteraient utiliser sa monnaie virtuelle ?

Pensez-vous que la crypto-monnaie de Facebook va être utilisée par la majorité des utilisateurs ? Est-ce que son lancement se fera avec beaucoup de succès ? Que penser de la possible augmentation de la valorisation de la société en bourse ?

Une fois sa crypto-devise lancée et adoptée par un grand nombre de ses utilisateurs, les revenus de Facebook devraient augmenter. Les prévisions des revenus supplémentaires tirés du Facebook Coin varient, mais nous avions déjà mentionné une estimation de Barclays. 

Dans l’article Le Facebook Coin pourraient générer 19 milliards USD d’ici 2021, Ross Sandler – analyste Internet chez Barclays, explique l’importance de ce nouveau vecteur de profits pour l’entreprise. En effet, Facebook tire actuellement la majorité de ses revenus de la publicité. Ainsi, développer un système de paiement (plus ou moins) décentralisé de pair-à-pair basé sur la technologie de la chaîne de blocs fonctionnant avec un stable coin pourrait fournir à Facebook une nouvelle source de revenus.

FOREX.com
LonghornFX
CEX.IO
Marge de négociation
Conformité légale
jalonnement crypto-monnaie
Commencez à trader