Facebook revoit sa politique concernant les publicités liées aux crypto-devises

Facebook Business a publié hier une mise à jour de sa politique publicitaire concernant la blockchain, les crypto-devises ainsi que certains services financiers comme les CFD ou les options binaires. 

L’entreprise avait précédemment interdit « les publicités qui font la promotion de produits et services financiers fréquemment associés à des pratiques promotionnelles trompeuses ou mensongères, telles que les options binaires, les offres initiales de pièces de monnaie (ICO) et les crypto-devises ».

Depuis, Facebook a examiné la façon dont elle pouvait améliorer sa politique de publicité. Précédemment, il fallait un accord écrit pour faire la publicité de produits ou services liés aux cryptos sur la plateforme Facebook. L’entreprise exige « toujours que les gens présentent une demande pour diffuser des publicités faisant la promotion des crypto-monnaies ». 

Cependant, le réseau social réduit aujourd’hui « cette politique pour ne plus exiger l’approbation préalable des publicités liées à la technologie de la chaîne de blocs, aux nouvelles de l’industrie, à l’éducation ou aux événements liés aux crypto-devises ».

blockchain
your / Shutterstock.com

Des mesures de protection visant à protéger les clients

Les anciennes restrictions de Facebook concernant l’interdiction de publicités ayant pour but de promouvoir les crypto-devises et les ICO tentent de protéger les investisseurs. Le créateur de BitSE et Fusion, Dejun Qian, commentait alors que « cette politique protégera définitivement les gens contre les escroqueries des projets prédateurs ».  

Mais pour Facebook, il ne s’agissait pas seulement de protéger les utilisateurs contre de potentielles arnaques. Il fallait aussi que l’entreprise se protège elle-même. En effet, lorsqu’un utilisateurs de Facebook avait été escroqué, il ne blâmait pas seulement l’entreprise en question. Il critiquait aussi le réseau social. C’est pour ça que Facebook a décidé d’appliquer une interdiction assez large pour empêcher cela.

Cependant, le choix d’une « politique « intentionnellement large » est toujours le moyen le plus facile, et pas nécessairement la meilleure voie, pour le développement technologique » d’une industrie, ajoute Dejun Qian. 

« Je ne crois pas que l’interdiction des publicités en ligne, juste parce que les gens risquent d’acheter des produits contrefaits, soit une bonne idée » explique-t-il.

Dans tous les cas, il est important de suivre quelques règles avant d’investir dans les crypto-devises. Pensez à bien connaitre l’actif sous-jacent sur lequel vous investissez et les risques qu’il peut représenter pour vos investissements. Sélectionnez toujours une plateforme d’échange ou de trading de confiance, régulée, professionnelle et dont la réputation est solide.

Pour plus de détails sur la façon dont vous pouvez éviter les arnaques, vous pouvez consulter notre article : Comment se protéger des arnaques  ?

Danielala / Shutterstock.com

Ce changement pourrait être une aubaine pour l’industrie des crypto-devises

La crypto-sphère doit lutter contre ceux qui discréditent les fondements et les objectifs de la technologie de la blockchain et des devises virtuelles. Sans parler de la forte volatilité des cours et de l’incompréhension concernant les fondamentaux utilisés pour la formation du prix des devises numériques.

Il est aussi plus difficile d’attirer l’attention du grand public. Surtout depuis fin 2017 et la forte chute des cours des crypto-devises. Les décisions prises précédemment concernant la publicité autour de la crypto-sphère ont fortement touché les événements organisés et liés à la blockchain et aux cryptos qui permettaient d’atteindre un plus large public.

En effet, Facebook est utile pour partager des événements et y inviter des personnes susceptibles d’être intéressées. L’entreprise propose de configurer des campagnes publicitaires en fonction de critères précis. Ainsi, il est facile de cibler certaines zones géographiques ou certains centres d’intérêts. C’est pourquoi Facebook est un outil idéal pour vendre des billets d’entrée à des participants potentiels.

Facebook fait-il cela pour supporter sa future crypto-devise ?

Comme nous l’avions expliqué dans Le Facebook Coin pourraient générer 19 milliards USD d’ici 2021, Facebook serait en train de développer sa propre crypto-monnaie : le Facebook Coin. 

Cette devise virtuelle devrait s’apparenter à un stable coin. Un stable coin est une crypto-monnaie adossée à une (ou plusieurs) devise(s) fiat ou une matière premiere, ce qui l’a rend plus « stable ».

Qu’en pensez-vous ? Facebook pense-t-elle d’abord à ses utilisateurs ? Ou veut-elle avant tout se protéger en introduisant de petits changements pour mieux proposer sa crypto-devise dans le futur ?