La folle rumeur d’une alliance entre Nasdaq et Ripple

Nasdaq, futur partenaire de Ripple XRP ?
Si les rumeurs concernant une future incursion de Nasdaq sur le marchés des cryptos semblent plausibles, celles concernant la création d’une plateforme dédiée, assorties d’une alliance avec Ripple, sont nettement moins fondées.

Début novembre, la rumeur d’un partenariat entre Ripple (XRP) et Nasdaq se propageait. Si certains parlent d’une grosse intox, d’autres s’en tiennent à l’adage « pas de fumée sans feu ». Qui doit-on croire ?

Une plateforme crypto-monnaie Nasdaq à l’aune 2019 ?

En termes de capitalisation, le Nasdaq est la deuxième bourse mondiale derrière l’indétrônable New York Stock Exchange (NYSE).  Le Nasdaq étant résolument orienté vers les nouvelles technologies, une incursion vers le secteur des cryptomonnaies semble naturelle. Les rumeurs n’ont cessé d’enfler ces derniers mois et l’acquisition de l’entreprise fintech Cinnober a alimenté les spéculations.

L’intérêt de Nasdaq Inc. pour les cryptomonnaies est avéré et l’entreprise fournit des solutions technologiques à plusieurs plateformes d’échange telles que Gemini par exemple. L’existence de communications entre Nasdaq et plusieurs acteurs prédominants du secteur des cryptomonnaies est également prouvée.

En revanche, la rumeur persistante selon laquelle Nasdaq lancerait une plateforme de cryptomonnaie dès 2019 est nettement moins fondée et les sources qui l’alimentent ne sont pas réputées pour leur fiabilité. L’information est donc à prendre avec énormément de pincettes surtout si l’on tient compte de l’évolution négative des marchés sur les dernières semaines. D’un autre côté, certains argumenteront que cette baisse inopinée permettra à quelques outsiders puissants de rentrer sur le marché pour un prix avantageux.

Alliance de Ripple et Nasdaq ?

Logo du jeton XRP de Ripple. Bientôt chez Nasdaq?
Le jeton XRP se dissocie progressivement de l’entreprise RippleLabs mais les deux visions restent intrinsèquement liées.

Selon ces mêmes sources peu fiables, la future plateforme Nasdaq aurait l’intention d’utiliser le jeton XRP de Ripple comme valeur de référence. Il est vrai que ce serait un choix judicieux car XRP est actuellement la deuxième capitalisation du marché et l’altcoin a su prouver sa solidité sur l’année 2018. En outre, le fait que plus de 50% des XRP soient toujours détenus par RippleLabs est intéressant pour qui souhaiterait disposer de certaines réserves.

Cependant, au jeu du « petit doigt m’a dit », toutes les spéculations sont permises. Rapporter des propos d’une source interne anonyme est une méthode vieille comme le monde. Nous avons d’ailleurs appris récemment que Satoshi Nakamoto n’était autre que le frère caché des jumeaux Winklevoss. Ils nous ont bien eu.

Soyons sérieux. Il y a une dizaine d’années, beaucoup prenaient le temps de vérifier l’information avant de la relayer. En 2018, la donne est différente. On relaie d’abord et on corrige ensuite.

Ripple et Coinbase, une vieille rancune ?

Ces rumeurs ont une raison d’être : la frustration engendrée par le fait que la plateforme Coinbase joue les effarouchées lorsqu’il s’agit de lister le XRP. Les supporters de XRP ne savent plus quoi inventer pour avaler la pilule.

Difficile d’identifier les raisons profondes qui poussent la plateforme américaine à refuser obstinément d’ajouter le jeton de RippleLabs à sa sélection. Vindicte personnelle ? Réelles convictions ?

Nul doute que cet entêtement de Coinbase a de quoi irriter. C’est un peu comme si une légende de la chanson américaine se voyait refouler à l’entrée d’un club ultra select parisien comme le Pachamama. Demandez donc à Joan Baez ce qu’elle en pense.

Comment se porte le cours du XRP ?

Le cours du XRP se montre plus résistant que prévu au vu des turbulences actuelles et maintient un gain significatif sur une période d’un an. Ce 21 novembre, le XRP se négociait toujours autour de 0,43 dollars. Les investisseurs qui ont acheté du XRP se disent probablement qu’ils ont eu raison au vu du climat actuel. Et puis, qui sait, certains disent qu’il n’y a pas de fumée sans feu et si feu il y a, les investisseurs en Ripple débuteront 2019 sous d’excellents auspices.