Home > News > Ford et BMW mettent en place une solution blockchain contre la fraude auto

Ford et BMW mettent en place une solution blockchain contre la fraude auto

Les « certificats de naissance » de véhicules sur blockchain fourniront un enregistrement immuable de l’identité et de l’historique de l’entretien d’une voiture et permettront ainsi de diminuer les arnaques

L’achat d’une voiture peut être une entreprise risquée lorsqu’il existe des vendeurs sans scrupule qui recourent à des arnaques telles que les changements du kilométrages des voitures. Mais ce genre de pratiques peut disparaître grâce aux identités des véhicules enregistrées sur la blockchain.

Une start-up à but non lucratif, la Mobility Open Blockchain Initiative (MOBI), a annoncé hier que son groupe de travail sur l’identité des véhicules (VID) II s’était associé à Ford, BMW et d’autres leaders du marché et de la blockchain pour publier la deuxième tranche de l’identité des véhicules de l’industrie sur blockchain.

La norme VID II sera comme un certificat de naissance pour les voitures qui se concentrera sur l’enregistrement des véhicules et la traçabilité de leur entretien. L’enregistrement d’une voiture sur la blockchain signifie que les systèmes d’immatriculation des véhicules des différents États et pays pourront utiliser un registre partagé, sécurisé et fiable pour communiquer.

Parallèlement, les assureurs et les autorités de régulation auront accès à un historique inviolable de la traçabilité de l’entretien et les acheteurs pourront éviter les voitures dont le kilométrage, les dommages ou l’historique d’entretien sont incorrects.

Tram Vo, directeur général et co-fondateur de MOBI, a expliqué : « Une identité numérique sécurisée pour les véhicules pose les bases d’un réseau entièrement automatique pour les services de transport basés sur l’utilisation. Nous espérons que ce réseau de transfert de valeur sans friction dans la nouvelle économie du mouvement ouvrira de nouvelles possibilités de monétisation des véhicules, des services, des données et des infrastructures et qu’elles pourraient rapporter des billions de dollars ».

Ford et BMW ont co-présidé le groupe de travail VID II de MOBI avec le support d’une multitude d’autres entreprises et ONG, dont IBM, Bosch, Honda, USAA, Car IQ et Accenture.

Cynthia Flanigan, directrice de la recherche et de la technologie automobile chez Ford, a ajouté : « Ford pense que cette recherche sur la technologie de l’identité des véhicules pourrait conduire à de meilleures expériences de propriété. Nous pensons également que cette technologie pourrait contribuer à simplifier le processus d’achat dans le futur ».

L’amélioration de la visibilité des actifs qu’apporte VID II permet de connaître la provenance des données et de plus de cas d’utilisation, tels que l’échange autonome de données sur les véhicules, le financement automobile et la recharge des véhicules électriques.

VID II fournira un enregistrement plus fiable pour l’acheteur et le vendeur, rendant l’enregistrement et l’entretien des véhicules plus sûrs, plus efficaces et plus transparents.

Traduit par Carolane de Palmas