Actualités

Enfin une date pour le hard fork Constantinople d’Ethereum ?

0 Comments

La mise en place du hard fork Constantinople semble loin d’être simple pour Ethereum (ETH). Nouvelle échéance annoncée dans le courant du mois de janvier 2019. Avant un nouveau report ?

Initialement prévu en octobre 2018, le hard fork Constantinople est reporté à janvier 2019 au minimum.

Transition compliquée pour Ethereum

Voilà maintenant plusieurs mois que la transition d’Ethereum d’un modèle Proof of Work (PoW) comme celui du Bitcoin (BTC) ou du Litecoin (LTC) vers un modèle Proof of Stake (PoS) est prévue. Cette transition connue sous le nom de projet Casper est cependant épineuse techniquement et humainement car elle implique plusieurs hard forks. Des premières modifications ont déjà eu lieu en octobre 2017 par l’entremise du hard fork Byzance.

En tenant compte de la structure du réseau Ethereum, chaque étape doit être discutée et acceptée. C’est cela aussi la vraie démocratie créée par la blockchain. Lors du dernier meeting des développeurs, un nouveau calendrier a donc été proposé. Le hard fork Constantinople était initialement attendu pour octobre 2018 mais il faudra attendre au minimum les premiers mois de 2019 pour sa mise en place.

Nouvelle date proposée

Selon les minutes de la réunion des développeurs d’Ethereum du 9 novembre (Core Dev meeting), le hard fork Constantinople pourrait prendre place dès janvier 2019. Concrètement, le hard fork sur le Testnet aurait lieu le 16 janvier et la mise en place sur le Mainnet le 12 février. A noter qu’en principe, ce hard fork vaudra pour l’ensemble de la blockchain. Cela signifie qu’on ne devrait pas assister à la création d’une nouvelle crypto-monnaie comme cela fut le cas à l’époque pour Ethereum Classic (ETC) et Ethereum. Rappelons qu’à cette occasion, une partie de la communauté en désaccord avec la majorité avait continué d’utiliser la blockchain originale créant ainsi la crypto-monnaie Ethereum Classic. Néanmoins, si les développeurs ne parviennent pas à se mettre d’accord, ce scénario pourrait devenir inévitable.

Pour les détails du hard fork Constantinople et les changements techniques qui seront apportés à la blockchain, nous vous renvoyons au résumé du meeting disponibles sur GitHub.

Le hard fork Constantinople amènera des modifications importantes au code d’Ethereum.

Que doivent-en penser les investisseurs ?

Le marché des cryptomonnaies fait la culbute à la mi-novembre et laisse entrevoir que des dissensions internes entraînerait des conséquences négatives pour ETH. L’exemple récent de Bitcoin Cash (BCH) nuit considérablement à l’image des cryptomonnaies. Le 15 novembre, le cours de l’Ethereum affichait moins de 180 dollars, ce qui est bien trop bas. Ceci dit, il y a peut être une fenêtre unique pour acheter de l’Ethereum avant la fin de l’année et une remontée future.

Il est sain que la communauté d’Ethereum prenne le temps de finaliser tous les détails de son hard fork avant de la mettre en place. Des bugs en cascade seraient la pire des déconvenues. On peut cependant se demander s’il n’y pas une volonté cachée d’attendre que le marché reprenne quelques couleurs afin que l’effet positif du hard fork sur le cours de l’Ether soit suffisamment important.

Dans tous les cas, les communautés de développeurs doivent plus que jamais faire preuve de leadership – même s’il s’agit d’un leadership décentralisé – afin d’assurer l’avenir de leur projet. Ethereum doit faire face à des concurrents toujours plus nombreux dont les altcoins EOS (EOS) et NEO (NEO) et le temps des hésitations est révolu. Le manque de cohésion et l’indécision actuelle nuisent à la plateforme et crée de la confusion inutile dans un marché déjà nerveux.

Rate this post

Ajoutez un commentaire

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.