Hong Kong peut désormais approuver l’octroi d’une licence de crypto-monnaies

La toute première licence délivrée par Hong Kong pour une société de crypto-monnaies sera accordée à OSL Digital Securities

Image de la vue aérienne du sommet - Hong Kong
Hong Kong est connu pour être un régulateur financier conservateur dans la région asiatique, c’est donc une grande nouvelle pour l’industrie des crypto-monnaies dans la ville

Hong Kong va bientôt délivrer sa toute première licence à une société de crypto-monnaies.

OSL Digital Securities, une unité du BC Group, a révélé que l’autorité de régulation des valeurs mobilières du pays avait déjà donné son accord de principe pour l’octroi d’une licence. Cela s’est fait dans le cadre d’une nouvelle réglementation qui permet aux crypto-bourses de choisir d’être réglementées. Jusqu’à présent, aucune autre entreprise n’a reçu ce type d’approbation réglementaire.

Hugh Madden, le directeur général du BC Group, a déclaré que la licence contribuerait à faciliter les affaires dans la région, car ils seraient en mesure de s’engager avec d’autres entités réglementées. Il a ajouté que l’approbation finale est toujours soumise à certaines conditions, mais il n’a pas fourni d’autres détails.

Dans le même ordre d’idées, Hong Kong fera bientôt partie de l’essai de la Chine de son yuan numérique. Bien qu’un aperçu complet des plans futurs n’ait pas encore été publié, il s’agit de l’extension la plus importante d’un prototype de monnaie qui sera entièrement basée en ligne.

Le succès du yuan numérique à Hong Kong, qui est une économie de laissez-faire ancrée au dollar américain, sera l’un des tests les plus cruciaux pour la préparation de la Chine à s’affirmer sur la scène de la finance mondiale.

Le yuan numérique est actuellement testé dans quatre zones urbaines :

  • la nouvelle zone de Xiongan dans la région de Hebei,
  • Shenzhen dans le territoire de Guangdong,
  • Suzhou dans la région de Jiangsu
  • et Chengdu dans la région du Sichuan.

Il est probable qu’il soit également testé lors des Jeux olympiques d’hiver de 2022 à Pékin.

Yi Gang, gouverneur de la Banque populaire de Chine, a expliqué que la mise en place du yuan numérique sera importante pour offrir une alternative viable à l’argent liquide dans une économie numérique :

« Le déploiement de la monnaie digitale de banque centrale est de nature à satisfaire efficacement les demandes des citoyens en matière de monnaie légale dans le cadre de l’économie numérique, à améliorer la commodité, la sécurité et le niveau de lutte contre la contrefaçon des paiements de détail, ainsi qu’à accélérer le développement de l’économie numérique du pays » a-t-il déclaré.

D’autres centres financiers en Asie étudient également la possibilité de réglementer les sociétés de crypto-monnaies. Singapour élabore actuellement un cadre pour l’octroi de licences pour les formes d’actifs numériques, tandis que l’Agence des services financiers du Japon a déjà accordé des licences pour une poignée de crypto-bourses.

Les monnaies digitales de banque centrale (CBDC) sont également un sujet d’actualité dans le monde entier, de nombreux pays examinant la possibilité de développer et de mettre en place leurs propres CBDC.

Traduit par Carolane de Palmas 

FOREX.com
CEX.IO
Bittrex
L'un des plus grands échanges de crypto-monnaie
Volume élevé sur toutes les paires
Parfait pour les grands et petits acheteurs / vendeurs
Commencez à trader