Home > News > Hublot et Franck Muller annoncent des projets blockchain distincts

Hublot et Franck Muller annoncent des projets blockchain distincts

Hublot a annoncé la mise en place d’une garantie électronique, tandis que Franck Muller a dévoilé une montre qui fait office de portefeuille froid pour BCH

Hublot et Franck Muller, deux marques de montres haut de gamme, ont annoncé des projets séparés qui travaillent sur l’intégration de plusieurs aspects différents de la technologie blockchain.

Hublot travaille sur une garantie électronique, qui est un système de suivi et de vérification construit sur la blockchain Aura.

Franck Muller a lancé une montre en édition limitée intitulée « Free the Money, Free the World » qui sert également de portefeuille pour les jetons Bitcoin Cash (BCH).

Selon l’annonce faite par Hublot, la société s’est associée à une entreprise de technologie nommée KerQuest pour ce nouveau projet. La nouvelle solution de surveillance de la chaîne d’approvisionnement basée sur la blockchain de Hublot permettra aux clients d’authentifier leur produit Hublot et d’activer leur garantie à distance.

La nouvelle montre Franck Muller est la première montre de Bitcoin Cash dans sa gamme de produits « Encrypto ». Franck Muller s’est associé à Bitcoin.com pour la recherche et le développement de la montre.

La garantie électronique de Hublot est la dernière tentative de l’entreprise pour lutter contre les produits contrefaits. Le système donne à ses clients la possibilité de superviser la chaîne d’approvisionnement. L’hébergement de la plateforme se fait sur la blockchain Aura, basée sur Ethereum, qui a été développée par Microsoft et ConsenSys.

La garantie électronique fait désormais partie des produits de luxe de la marque LVMH de premier plan qui sont disponibles sur la blockchain Aura. Cette décision s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par l’industrie du luxe pour s’assurer que ses chaînes d’approvisionnement ne sont à aucun moment impliquées dans des procédures non éthiques ou des utilisations de produits dangereux, tels que les minéraux qui sont minés dans les zones de conflit. Elle sert également de protection aux marques de luxe en ce qui concerne des questions telles que le piratage des marques et le vol de la propriété intellectuelle.

Le directeur général de Hublot, Ricardo Guadalupe, a expliqué que la garantie électronique sera appliquée avec l’utilisation d’un passeport électronique et d’un système de garantie.

« Hublot utilisera un système de passeport électronique et de garantie, un peu comme la reconnaissance faciale, basé sur le caractère unique des matériaux qui composent ses montres. Grâce à la garantie électronique Hublot, il suffit d’une simple photo prise avec un téléphone portable pour activer la garantie et y accéder tout en vérifiant l’authenticité du produit. Bien que la technologie développée repose sur des algorithmes complexes, elle est simple et conviviale » a-t-il déclaré.

Pour Franck Muller, la montre « Free the Money, Free the World » est le dernier produit de sa collection « Encrypto ». La première Encrypto Vanguard que la société a commercialisée était « la première montre Bitcoin fonctionnelle au monde » et comportait un code QR gravé au laser qui contenait l’adresse d’un portefeuille Bitcoin. Elle comportait également une clé USB scellée qui stockait la clé privée du portefeuille.

Traduit par Carolane de Palmas

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.