Huobi nie les rumeurs sur l’arrestation d’un haut dirigeant

Les investisseurs de Bitcoins, ébranlés par l’arrestation du fondateur de l’exchange OKEx, craignent que la même chose n’arrive à la crypto-bourse Huobi

L'application Huobi devant un graphique
Ces rumeurs pourraient-elles signifier la fin de la crypto-bourse ?

Huobi, une crypto-bourse qui a été fondée en Chine et qui est maintenant basée à Singapour, a été entourée de spéculations concernant l’arrestation d’un de ses cadres supérieurs. Ces rumeurs se sont largement propagées sur les réseaux sociaux et ont provoqué un retrait massif de fonds de la plateforme.

Ces rumeurs font suite aux nouvelles concernant l’arrestation du fondateur d’OKEx, qui a entraîné la détention de plus de 200 000 BTC dans les limbes parce qu’il était le seul détenteur des clés de retrait multi-signatures. La tournure surprenante des événements a incité les investisseurs de Bitcoins à se méfier de la détention de leurs jetons sur des crypto-bourses centralisées.

CryptoQuant a également constaté que les sorties nettes de Bitcoins de la crypto-bourse ont augmenté en flèche au cours des dernières 24 heures, ce qui indique que les utilisateurs craignent que la plateforme soit confrontée à un problème similaire à celui d’OKEx.

Pour répondre à ces préoccupations, la crypto-bourse a publié plus tôt dans la journée une déclaration expliquant que tout le personnel exécutif de l’entreprise est pleinement comptabilisé et que les rumeurs concernant l’arrestation de l’un d’entre eux sont à la fois fausses et sans fondement.

La crypto-bourse a davantage développée en publiant un tweet pour faire face à ces revendications :

« Huobi Global fonctionne normalement. Nous avons pris connaissance de rumeurs au sein de notre communauté concernant l’arrestation d’un cadre supérieur de Huobi par des fonctionnaires locaux. Nous pouvons dire avec confiance que ces rumeurs sont fausses ».

« Tous les membres de l’équipe de direction de Huobi ont été retrouvés et n’ont pas été détenus ou arrêtés. Nous comprenons que la propagation de fausses informations peut conduire à des inquiétudes sur la sécurité des actifs des utilisateurs, mais soyez assurés que vos actifs sont en sécurité » ont-ils expliqué dans un autre tweet.

Les adeptes des crypto-monnaies sur Twitter ont également parlé d’une grande quantité de Tether (USDT) qui s’est soudainement déversée sur la plateforme Huobi, ce qui coïncide avec les moments où des quantités importantes de BTC sont sorties de la plateforme.

Cela n’a pas beaucoup contribué à faire taire les rumeurs sur les plateformes de réseaux sociaux chinoises, qui ont fait circuler l’histoire d’un cadre supérieur de Huobi arrêté par les autorités. S’il est fort probable que les rumeurs se révèlent fausses, puisqu’il ne semble pas y avoir de preuves pour étayer les spéculations, les utilisateurs ne prennent aucun risque.

Si la sortie de Bitcoins de la crypto-bourse ne sera probablement qu’une tendance à court terme, l’atteinte à la confiance de leurs utilisateurs en ce qui concerne les plateformes centralisées pourrait être irréversible.

Traduit par Carolane de Palmas