Actualités

IOTA a retrouvé les 10 millions d’euros volés

0 Commentaire

Le cours des crypto-devises a explosé en 2017 ! Par exemple, le prix du Bitcoin (BTC) est passé de 976 $ début janvier à 19 095 $ mi-décembre. Investir sur les crypto-devises a donc été très lucratif très rapidement…  

C’est pourquoi avec l’avènement des crypto-devises, il y a de plus en plus d’attaques informatiques. Le cyber-crime a d’ailleurs augmenté de plus de 400 % en 2018. Selon Reuters, on décompte près de 1,7 milliards de dollars de pertes sur les trois dernières années. 

Depuis janvier 2018, un hacker aurait volé plus de 10 millions d’euros d’IOTA (MIOTA) auprès de plus de 85 victimes 

Il y a une semaine, cet individu, qui aurait été responsable de la création d’un faux générateur de « seeds » pour portefeuilles IOTA (Iotaseed.io), a été arrêté au Royaume-Uni. Cette personne est suspectée de fraude, de vol et de blanchiment d’argent. 

Cette arrestation a été le fruit d’une opération conjointe de la South East Regional Organised Crime Unit (SEROCU) du Royaume-Uni avec les forces de police de l’état allemand de Hesse, la National Crime Agency (NCA) du Royaume-Uni et Europol. 

Ce ressortissant britannique de 36 ans aurait donc exploité les utilisateurs de ce générateur aléatoire de seeds IOTA pour accéder aux portefeuilles des victimes et voler des jetons IOTA des wallets de ses victimes. 

De Wit Olszewski/shutterstock.com

Comment les 10 millions d’euros d’IOTA ont-ils pu être volés ? 

Comme Europol l’explique, « les portefeuilles IOTA sont protégés par un seed de 81 caractères, qui peut être généré à l’aide de générateurs de seed disponibles en ligne par exemple sur le site officiel de l’IOTA ».  

Seulement, il est aussi possible d’utiliser d’autres sites générateurs de seeds. Certains sites sont malveillants comme iotaseed.io qui stockait les seeds pour les utiliser ultérieurement 

En effet, l’individu appréhendé aurait accéder aux portefeuilles de crypto-monnaies des victimes grâce aux seeds enregistrés. Il a ainsi pu transférer l’argent s’y trouvant vers d’autres portefeuilles créés avec de fausses identités.  

Les 10 millions d’euros d’IOTA ont été retrouvés 

Dans une interview donnée à Reuters vendredi, Dominik Schiener, co-fondateur et co-président de IOTA, a déclaré que seule une petite partie des 10 millions d’euros restait introuvable.  

« Les échanges ont bloqué les comptes du pirate. Il a essayé de libérer l’argent, mais il n’a pas réussi » a-t-il ajouté. 

Depuis, IOTA s’est associé à Ledger Hardware Wallet. Le Ledger Nano S permet donc aux utilisateurs de protéger les clés privées de leurs jetons IOTA 

Le Ledger Nano est l’un des portefeuilles hardware, ou physiques, les plus connus et les plus sûrs. N’hésitez pas à consulter notre sélection des meilleurs portefeuilles pour sélectionner le vôtre.
 

IOTA Coin Investir - Logo IOTA
Alexander Kirch/ Shutterstock.com

Possédez-vous des MIOTA ? 

David Sønstebø, Sergey Ivancheglo, Dominik Schiener et M. Sergueï Popov ont créé la plateforme IOTA en 2015. Il s’agit d’un réseau et d’une crypto-monnaie orientés vers l’industrie de l’Internet des Objets (Internet of Things en anglais ou IoT). La crypto-monnaie d’IOTA est destinée aux paiements sécurisés entre plusieurs objets connectés. 

Comme nous l’expliquons dans notre analyse La crypto IOTA : la révolution de l’Internet des Objets : « Le ledger IOTA est distribué en open source et introduit un procédé novateur entièrement distinct du protocole habituel. L’ancien système conventionnel des registres distribués a été délaissé au profit d’une toute nouvelle technologie appelée Tangle (entrelacs en français). Ce nouveau protocole se base uniquement sur les transactions Peer to Peer (P2P) ». 

L’innovation-clé est donc proposée par ce réseau Tangle qui est une « blockchain sans blocs ni chaînes ». 

Vous souhaitez acheter des MIOTA ? Vous pouvez le faire avec de nombreux courtiers et sites d’échanges comme Binance (voir notre avis sur Binance) ou eToro (voir notre avis sur eToro). 

IOTA a retrouvé les 10 millions d’euros volés
Noter cet avis

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Avertissement sur les risques : L’investissement dans les devises numériques, actions et autres titres, matières premières, devises et autres produits d’investissement dérivés (p. ex. les contrats de différence (« CFD ») est spéculatif et extrêmement risqué. Chaque investissement est unique et comporte des risques particuliers.

Les CFD et autres dérivés sont des instruments complexes et leur négociation est extrêmement risquée, la perte d’argent rapide est possible en raison de l’effet de levier. Vous devez être certain de bien comprendre comment l’investissement fonctionne et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Les Crypto-devises peuvent largement fluctuer et, par conséquent, elles ne conviennent pas à tous les investisseurs. La négociation des crypto-devises n’est pas supervisée par un cadre réglementaire de l’UE. La performance passée n’est pas une garantie des résultats futurs. Tout historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Votre capital est en danger.

Lorsque vous négociez des actions vous mettez votre capital en danger.

La performance passée ne saurait garantir les résultats futurs. L’historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Les prix peuvent augmenter mais aussi baisser, ils peuvent également fluctuer considérablement, vous pouvez être exposé à des fluctuations de taux de change et vous pouvez perdre tout l’argent investi et même plus. Investir ne convient pas à tout le monde. Assurez-vous que vous avez bien compris les risques et les formalités juridiques. Si vous n’êtes pas sûr, demandez des conseils financiers, juridiques, fiscaux et/ou comptable. Ce site web ne fournit pas de conseil d’investissement, financier, juridique, fiscal ou comptable. Certains liens sont des liens affiliés. Pour plus d’informations, veuillez lire notre avertissement sur les risques et clause de non-responsabilité.