JP Morgan fait l’éloge du Bitcoin et affirme qu’il a passé un test important

Dans un revirement complet, le géant de la banque d’investissement chante maintenant les louanges du Bitcoin en disant qu’il a surmonté son premier test. JP Morgan est « plutôt positif » sur le Bitcoin en tant que forme d’investissement 

Signe JP Morgan
Ce changement de position fait suite à ce que le rapport de la société appelle la réussite du Bitcoin à « surmonter son premier stress test ».

JP Morgan, l’une des plus grandes banques de Wall Street, et auparavant connue pour critiquer le Bitcoin, a complètement changé sa position sur la crypto-monnaie numéro un dans le monde.

Malgré le crash causé par la pandémie du COVID-19 et la réduction de moitié en mai, le prix du Bitcoin a augmenté d’environ 30 % depuis le début de l’année.

La société d’investissement déclare que le Bitcoin suit une « tendance plutôt positive » et que les crypto-monnaies, en général, ont « une longévité en tant que classe d’actifs ».

Les analystes de JP Morgan ont déclaré que « bien que la bulle [du Bitcoin] se soit effondré de manière aussi spectaculaire qu’elle s’est gonflée, le Bitcoin s’est rarement échangé en dessous de son coût de production, y compris dans les conditions très désordonnées de mars ».

Le Bitcoin s’est brièvement effondré sous les 4 000 $, perdant plus de la moitié de sa valeur en mars dernier en raison de la panique générée par le coronavirus sur les marchés mondiaux. Cependant, il a repris du poil de la bête plus rapidement que la plupart des autres actifs, récupérant la quasi-totalité de ses pertes dans le crash de la fin du mois d’avril.

JP Morgan a constaté que si le prix du Bitcoin a récemment commencé à s’échanger en suivant plus ou moins la même trajectoire que des actifs plus risqués comme les actions, il a constamment maintenu un prix supérieur à ses coûts de production.

Avant cela, d’autres ont qualifié le coût de la création de nouveaux Bitcoins – processus officiellement connus sous le nom de minage – de prix plancher potentiel pour le Bitcoin.

En raison de la dernière réduction de moitié, le coût net du minage de Bitcoins a été modifié. En conséquence, le nombre de Bitcoins donnés en récompense aux utilisateurs qui entretiennent le réseau Bitcoin a été réduit de 50 % en mai, passant ainsi de 12,5 BTC à 6,25 BTC.

Avant la dernière réduction de moitié, le cabinet de recherche sur les crypto-monnaies TradeBlock estimait que le montant nécessaire pour miner un Bitcoin était d’environ 7 000 $. Le prix a augmenté depuis lors, bien qu’il n’ait pas réussi à conserver sa position au-delà des 10 000 $ malgré des dépassements répétés de cette valeur.

Le rapport a constaté qu’ailleurs, « il y a peu de preuves d’une dynamique, ou même d’une hiérarchisation de la qualité matérielle, parmi les autres crypto-monnaies, même pendant la crise en mars ».

Cela suggère que la crypto-monnaie a bien fonctionné lors de son premier « stress test ».

JP Morgan a également déclaré qu’il s’attendait à ce que le Bitcoin reste un actif essentiellement spéculatif. Comme l’explique leur rapport intitulé « Cryptocurrencies takes its first stress test » (Les crypto-monnaies connaissent leur premier stress test), le cours de la crypto-monnaie est une indication de son utilisation continue en tant que véhicule de spéculation, bien plus qu’en tant que moyen d’échange ou que réserve de valeur.

Traduit par Carolane de Palmas

FOREX.com
LonghornFX
CEX.IO
Marge de négociation
Conformité légale
jalonnement crypto-monnaie
Commencez à trader