Home > News > JP Morgan : La volatilité du BTC pourrait être un obstacle au-delà des 50 000 $

JP Morgan : La volatilité du BTC pourrait être un obstacle au-delà des 50 000 $

Les analystes de JP Morgan pensent que le prix record du Bitcoin est insoutenable sans une volatilité moins importante

La crypto-monnaie la plus importante est en plein essor, dépassant de plus de 100 % le record historique de 2017. Malgré une hausse massive des prix ces derniers mois, les analystes de JP Morgan estiment que le parcours haussier de la crypto-monnaie au-delà des 50 000 $ n’est pas viable à moins que la hausse des prix ne ralentisse.

Le Bitcoin et les autres crypto-monnaies sont connus pour être des actifs très volatils. L’une des principales plaintes des institutions financières traditionnelles reste la volatilité massive des prix sur le marché des crypto-monnaies. Certaines de ces institutions attribuent à la volatilité des prix la faible présence institutionnelle sur le marché.

JP Morgan maintient cette position malgré l’augmentation récente de la crypto-monnaie ces derniers mois. Selon Reuters, les analystes de la banque d’investissement pensent que la crypto-monnaie aura du mal à défendre son prix au-dessus des 50 000 $.

« La volatilité réalisée sur 3 mois du Bitcoin, ou l’évolution réelle du prix, est de 87 % contre 16 % pour l’or, un actif dont les partisans disent qu’il pourrait être menacer par le BTC » ont écrit les analystes.

Le Bitcoin est de plus en plus décrit comme un actif, mais sa volatilité empêche son acceptation dans les portefeuilles institutionnels.

Malgré cette affirmation, certaines entreprises leaders comme Tesla et MicroStrategy ont déjà investi des milliards de dollars dans le marché des crypto-monnaies. Un nombre croissant de sociétés cotées en bourse et d’institutions financières prévoient également d’investir dans le Bitcoin et d’autres crypto-monnaies.

Certains experts attribuent le rallye actuel aux investisseurs institutionnels qui entrent sur le marché des crypto-monnaies. Cependant, les analystes ont souligné que la capitalisation boursière totale du Bitcoin est passée de 200 milliards de dollars en septembre à 900 milliards de dollars.

Sur les 700 milliards de dollars d’augmentation de la capitalisation boursière, les investisseurs institutionnels n’ont investi que 11 milliards de dollars dans les trusts et futures les plus populaires, ce qui indique donc que les investisseurs particuliers ont toujours une influence significative sur le marché.

L’analyse de la banque d’investissement intervient à un moment où le BTC a franchi la barrière psychologique des 50 000 $. La valeur de la crypto-monnaie la plus importante a dépassé les 50 000 $ et a atteint un nouveau sommet historique à plus de 52 000 $.

JP Morgan pense que d’autres sociétés de premier plan pourraient ne pas suivre la voie de Tesla et investir des sommes énormes sur le marché des Bitcoins. Ce sentiment a été partagé par Wedbush Securities, qui a déclaré que l’entrée massive des institutions sur le marché des crypto-monnaies pourrait ne pas se produire à court-terme.

Les analystes de la banque d’investissement se sont davantage intéressés au Bitcoin ces derniers mois. Ils fournissent régulièrement des notes et des commentaires concernant les derniers développements de l’industrie des crypto-monnaies.

Tags: