La banque coréenne Kookmin va offrir des services de garde de crypto-monnaies

KB Kookmin s’est associé à Hashed, Cumberland Korea et Haechi Labs pour le projet

Image d'un signe de la banque KB Kookmin à Séoul, Corée du Sud
L’annonce souligne l’urgence pour les banques sud-coréennes de commencer à intégrer les technologies de la blockchain

La KB Kookmin Bank, une grande banque sud-coréenne, travaille au lancement d’un service de garde de crypto-monnaies pour ses clients. Les développements de ce nouveau projet ont été rendus possibles grâce à une collaboration entre la banque et trois entités commerciales :

  • Hashed, un fonds de capital-risque blockchain,
  • Cumberland Korea, une plateforme de trading d’actifs numériques
  • et Haechi Labs, un cabinet d’audit de sécurité des contrats intelligents.

Cette nouvelle a été révélée dans un blog Medium par Jin Kang, responsable juridique et compliance chez Hashed. Selon ce post, le partenariat se concentrera sur la gestion et le stockage des actifs numériques, le plaidoyer commun pour une évolution optimale de la réglementation, ainsi que la transformation du secteur financier traditionnel.

L’annonce souligne également l’urgence pour les services financiers sud-coréens de développer la technologie blockchain, en particulier après l’annonce que les banques américaines ont reçu le signal pour fournir des services de conservation d’actifs numériques.

« Avec d’autres pays importants comme la Chine et le Japon qui se joignent à la course aux armements pour une monnaie digitale de banque centrale (CBDC), il y a une demande croissante parmi les institutions financières pour obtenir une exposition dans les actifs et services financiers basés sur la blockchain » a écrit Kang.

En Corée du Sud, la KB Kookmin Bank (KB) est l’une des quatre plus grandes banques en termes de valeur des actifs. Les porte-parole de la banque ont révélé qu’ils pensent que le secteur financier va bientôt être numérisé et que toutes les grandes banques doivent s’y préparer.

De plus, ils ont souligné que le secteur des actifs numériques ne se limitera pas aux crypto-monnaies, mais qu’il touchera également d’autres actifs traditionnels, tels que les biens immobiliers et les œuvres d’art.

Le PDG de Hashed, Simon Kim, a exprimé son optimisme quant à ce partenariat.

« Je me réjouis de cette opportunité de collaborer avec la KB Bank afin que la Corée du Sud puisse prendre le lead sur le marché émergent des actifs numériques. La combinaison de notre connaissance du secteur de la blockchain et de nos consultations techniques et commerciales ouvrira inévitablement de nouvelles portes aux consommateurs, ainsi qu’au pays en inaugurant la nouvelle ère de la transformation numérique » a déclaré Kim.

Le gouvernement sud-coréen a continué d’explorer les possibilités d’imposition des bénéfices des crypto-monnaies dans le pays. Cela fait suite à l’amendement de la loi sur la déclaration et l’utilisation d’informations financières spécifiques, qui a permis la reconnaissance juridique des actifs numériques et les a classés comme imposables.

Il s’agit là d’un net progrès dans leur position de support des crypto-monnaies et d’une rupture avec leurs plans précédents d’interdiction des ICO nationales en 2017.

Traduit par Carolane de Palmas

FOREX.com
CEX.IO
Bittrex
L'un des plus grands échanges de crypto-monnaie
Volume élevé sur toutes les paires
Parfait pour les grands et petits acheteurs / vendeurs
Commencez à trader