Home > News > La Banque nationale suisse ne prévoit pas de CBDC nationale

La Banque nationale suisse ne prévoit pas de CBDC nationale

La Banque nationale suisse a révélé qu’elle n’avait pas l’intention d’introduire une monnaie numérique de banque centrale dans un avenir proche

La Banque nationale suisse (BNS) a fait savoir qu’elle n’envisageait pas pour l’instant d’introduire une monnaie numérique de banque centrale (CBDC). L’économiste en chef de la BNS, Carlos Lenz, l’a fait savoir lors d’une récente conférence de presse organisée par l’Association suisse des banquiers.

Selon un rapport de l’hebdomadaire économique suisse Handelszeitung, Lenz a annoncé qu’il n’était pas nécessaire de créer un franc numérique car les systèmes de paiement actuels fonctionnent parfaitement sans CBDC.

Il a déclaré : « Il ne s’agit pas d’une mise en œuvre au niveau de la production. Il n’y a actuellement aucun projet d’introduction de monnaie bancaire numérique. Cela vaut également pour le domaine du commerce de gros ». Il a souligné que les études sur les CBDC ne sont que des études, cela n’implique pas que la BNS ait l’intention de développer une CBDC prochainement.

Le cadre de la BNS a en outre comparé la ruée actuelle vers le développement des CBDC à la peur ressentie lors du lancement de l’euro. « Nous avons eu de telles discussions lorsque l’euro a été introduit. On craignait également que les paiements soient soudainement effectués en euros » a-t-il ajouté.

Bien que certains gouvernements s’opposent aux crypto-monnaies, ils admirent généralement la technologie blockchain pour ce qu’elle a à offrir. Cependant, Lenz n’est pas un fan de cette technologie, affirmant qu’elle est inefficace. « Je ne pense pas qu’une solution décentralisée soit idéale » a-t-il déclaré.

Plusieurs pays dans le monde recherchent activement des moyens de développer et de déployer les monnaies numériques de leur banque centrale. Les banques centrales ressentent le besoin d’émettre la version numérique de leurs monnaies fiduciaires en raison de la concurrence fournie par l’émergence des stablecoins.

La Chine et quelques autres pays ont avancé dans le développement de leurs CBDC. La puissance asiatique teste déjà en direct son yuan numérique pour voir comment il se comporte dans le monde réel.

Tags:
Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.