La banque Nomura va lancer des services de garde de crypto-monnaies : Komainu

Komainu travaille à la surveillance et à la sauvegarde des actifs numériques pour les institutions financières

Le groupe Nomura existe depuis plus de 95 ans.
Nomura Holdings est un prêteur japonais basé à Tokyo qui fait partie du prolifique groupe bancaire Nomura.

Nomura Holdings, avec ses partenaires de crypto-monnaies Ledger et Coinshares, a récemment lancé Komainu. La joint-venture, annoncée mercredi dernier, est une co-entreprise visant à conserver et à protéger les actifs numériques des institutions financières.

Le travail sur ce projet a été annoncé pour la première fois en 2018 et est supervisé par la Commission des services financiers de Jersey. Jean Marie Mognetti, co-fondateur et directeur général de CoinShares, dirigera la co-entreprise.

Dans une interview, Mognetti a révélé qu’ils ont testé la plateforme avec un nombre limité de clients pendant cinq mois. Ils lancent actuellement la plateforme pour attirer de nouveaux clients.

Le lancement de Komainu est stratégiquement positionné à un moment où des sociétés financières plus établies se demandent si elles devraient offrir des services de garde et d’autres services similaires pour les crypto-monnaies comme le Bitcoin et d’autres actifs numériques.

De nombreuses grandes institutions financières, dont Nomura, espèrent que les actifs traditionnels, tels que les obligations ou les actions, pourront être numérisés et émis en utilisant la technologie de la blockchain. Cela pourrait leur permettrait de réduire les coûts et de simplifier le processus.

Pendant longtemps, la rareté des services de back-office des grands prestataires de services financiers a empêché une adoption plus large des actifs numériques.

Jezri Mohideen, directeur mondial du numérique pour la vente en gros chez Nomura, a souligné l’engagement de l’entreprise à trouver des solutions à ce problème.

« Nous avons été très attentifs à l’évolution de l’écosystème des actifs numériques. Pour nous, il était essentiel de résoudre le problème de la conservation des crypto-monnaies ».

Les partenaires ont reçu l’assurance que Komainu est capable de s’intégrer aux systèmes techniques des institutions financières et n’acceptera que les clients et les tokens qui ont passé avec succès les contrôles stricts de lutte contre le blanchiment d’argent (AML) et de vérification de la provenance des fonds.

L’équipe de direction de Komainu comprend Kenton Farmer, qui est à la tête des opérations. Avant d’occuper ce poste, il a travaillé chez Hermes Fund Managers et au Crédit Suisse. L’ancien responsable mondial de la cyber-défense à la banque Santander, Andrew Morfill, occupera le poste de responsable de la sécurité de l’information. L’ancienne responsable de la réglementation, Susan Patterson, occupera le poste de responsable des affaires réglementaires. Patterson a également travaillé auparavant pour des sociétés de premier plan, telles que Crédit Suisse, Brevan Howard et UBS.

Nomura Holdings est un prestataire de services financiers depuis plus de 95 ans. En 2019, une controverse impliquant d’anciens banquiers de Nomura a mis la marque sous les feux des projecteurs et la banque a été considérée comme l’un des plus grands scandales financiers d’Italie.

Traduit par Carolane de Palmas

FOREX.com
LonghornFX
CEX.IO
Marge de négociation
Conformité légale
jalonnement crypto-monnaie
Commencez à trader