Home > News > La blockchain peut lutter contre la contrefaçon du whisky écossais

La blockchain peut lutter contre la contrefaçon du whisky écossais

Everledger et SUERC travaillent ensemble pour analyser les whiskies et fournir des bouchons de bouteille anti-falsification

Ces dernières années, l’intérêt pour les whiskies millésimés rares s’est accru. En 2019, les ventes auraient atteint un total de 57,7 millions de livres sterling. Toutefois, jusqu’à 40 % de ceux qui sont en circulation pourraient être des faux d’après une étude du Centre de recherche sur l’environnement des universités écossaises (SUERC) de l’université de Glasgow.

La blockchain pourrait permettre de lutter contre ce problème. La société de transparence numérique Everledger a annoncé vendredi qu’elle avait signé un protocole d’accord avec SUERC pour lutter contre la contrefaçon dans l’industrie du whisky écossais.

La technologie exclusive de SUERC sera utilisée pour analyser le contenu des bouteilles afin d’en authentifier la provenance. Les bouteilles seront ensuite protégées par des bouchons intelligents Everledger anti-falsification et reliées à la blockchain par des étiquettes NFC (Near Field Communication).

Grâce à un accès sans précédent à des whiskies rares, les chercheurs du SUERC ont mis au point un système qui utilise la datation au radiocarbone pour déterminer avec précision à quel moment un whisky a été distillé à quelques années. Comme leurs clients voulaient également se protéger contre la manipulation d’une bouteille après sa datation, SUERC a choisi d’utiliser les bouchons de bouteille intelligents et la plateforme blockchain d’Everledger.

Après le processus de datation, une étiquette de détection d’altération alimentée par le NFC est ajoutée à la capsule de la bouteille et le whisky se voit attribuer une identité numérique unique.

Celle-ci est stockée sur la blockchain avec les futures données de la chaîne de conservation, ce qui signifie que la provenance d’une bouteille et son parcours de vie peuvent être facilement visualisés via un smartphone.

Outre les vins et spiritueux, la plateforme Everledger a permis d’améliorer la transparence dans les industries du diamant, des pierres précieuses et des vêtements de luxe.

Leanne Kemp, PDG d’Everledger, a déclaré : « Qu’il s’agisse de whiskies fins ou de pierres précieuses, l’authenticité et l’historique peuvent être aussi importants que l’objet lui-même. … En proposant une solution complète comprenant les bouchons de bouteille intelligents et la plateforme Everledger, nous aidons des entreprises comme SUERC à améliorer encore le travail vital qu’elles effectuent ».

Cette nouvelle semble s’inscrire dans une tendance croissante. Début décembre, IBM Blockchain s’est associé à eProvenance pour optimiser la chaîne d’approvisionnement en vin.

En octobre, VeChain s’est associé à Ubique Tag pour améliorer la traçabilité des spiritueux chinois en intégrant la technologie blockchain et l’Internet des Objets – les données sur la fabrication, la distribution et d’autres parties importantes du cycle de vie des produits sont enregistrées sur la blockchain VeChainThor et les consommateurs peuvent les consulter en analysant un code QR.

Ensemble, ces projets renforcent la confiance des consommateurs dans les vins et spiritueux et contribueront à la croissance du secteur.

Traduit par Carolane de Palmas

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.