La blockchain pourrait réduire la déforestation selon une entreprise du secteur de la viande

JBS SA a été interpellée à plusieurs reprises pour ses liens avec des exploitations agricoles qui ont été sanctionnées pour la déforestation – il semble maintenant qu’elle fasse amende honorable

Une unité opérationnelle de JBS SA à Itajaí, dans le sud du Brésil
JBS SA est l’une des plus grandes entreprises de transformation de viande au monde

JBS SA, une grande entreprise spécialisée dans la transformation de viande, s’est tournée vers la technologie blockchain pour trouver une solution à son problème de chaîne d’approvisionnement.

Un rapport publié hier par Reuters a détaillé les plans de l’entreprise pour lancer un système de traçabilité basé sur la blockchain pour sa chaîne d’approvisionnement en viande. Ce système permettra à l’entreprise de s’assurer qu’elle n’achète pas son bétail à des exploitations dont on sait qu’elles coupent illégalement des arbres.

Avant ce développement, l’entreprise ne surveillait que le dernier maillon de la chaîne d’approvisionnement en viande. Cela laisse donc la possibilité à n’importe lequel des 50 000 ranchs du Brésil qui font des affaires avec JBS de recevoir du bétail de fournisseurs indirects qui se livrent à la déforestation illégale.

Selon un rapport publié en juillet par The Guardian, la société aurait été en contact avec au moins un fournisseur indirect qui avait déjà été sanctionné pour avoir coupé des sections de l’Amazonie afin d’augmenter la taille de ses pâturages.

Le PDG de JBS, Gilberto Tomazoni, a déclaré que la société espère étendre son système de traçage par blockchain pour contrôler tous ses fournisseurs indirects de bétail d’ici 2025.

« Actuellement, la société ne surveille pas les fournisseurs indirects et aucune entreprise ne le fait » a-t-il déclaré. « Mais nous prévoyons de combler ce gap en utilisant la technologie de la blockchain » a-t-il ajouté.

L’entreprise de transformation de la viande espère commencer à mettre en œuvre cette technologie en 2021 dans l’État brésilien du Mato Grosso. Les recherches de la série Trase Issue Brief, qui publie des études sur le trading de matières premières et la durabilité de la chaîne d’approvisionnement, indiquent que l’État a été responsable de 31 % de la déforestation en Amazonie au cours des 20 dernières années.

La mise en place du système de trading par blockchain fait partie d’un ensemble plus large d’actions environnementales qui ont été annoncées par la société mercredi 23 septembre, lors du lancement d’un fonds d’un milliard de dollars (182,77 millions de dollars) pour encourager le développement social et économique en Amazonie.

Tomazoni a révélé que JBS prévoit d’investir 250 millions de reals dans le fonds pendant les 5 premières années et il envisage d’investir 250 millions de plus d’ici 2030 en fonction du volume des dons. Des entreprises tierces devraient se joindre au projet et investir jusqu’à 500 millions de reals.

Traduit par Carolane de Palmas 

FOREX.com
LonghornFX
CEX.IO
Marge de négociation
Conformité légale
jalonnement crypto-monnaie
Commencez à trader