La Californie va réduire son empreinte carbone grâce à la blockchain

La Commission californienne de l’énergie entre dans la deuxième phase de son projet blockchain

Image des réseaux électriques en Californie
Les participants au projet peuvent recevoir des crédits pour des activités qui réduisent leur empreinte carbone. Ils peuvent ensuite être dépensés pour payer des factures d’électricité ou des services de transport

La Commission de l’énergie de Californie a annoncé qu’elle travaillait sur un projet énergétique qui utilisera les capacités de la blockchain pour atténuer son empreinte carbone en encourageant l’utilisation des énergies renouvelables.

Un communiqué de presse de la Commission publié sur l’AP Morning Wire a révélé qu’ils investissent 9 millions de dollars pour aider EVShare, une start-up du secteur de l’énergie et des transports, à développer une infrastructure blockchain alimentée par Bitcoins.

Ce projet sera construit sur la blockchain publique RSK, qui est un protocole de contrat intelligent de niveau 2 fonctionnant sur le réseau Bitcoin. Cela permettra de créer un marché qui numérisera et tracera les crédits carbone pour encourager les initiatives en matière d’énergie propre.

Les participants au marché seront récompensés s’ils s’efforcent activement de réduire leur empreinte carbone de diverses manières comme avec le covoiturage ou encore la production et l’utilisation d’énergie renouvelable ou d’autres méthodes respectueuses de l’environnement. Les crédits obtenus grâce à ces activités peuvent ensuite être utilisés pour payer la consommation d’électricité, les trajets, les services et les transactions liées à la mobilité étant enregistrées sur la blockchain RSK.

De plus, la blockchain sera également utilisée pour enregistrer les transactions entre les véhicules et les autres actifs du réseau. Il s’agit notamment des systèmes solaires, des chargeurs et des batteries. Elle permettra également de stocker des données sur les batteries des véhicules, les panneaux et d’autres actifs. Leur utilisation sera enregistrée sur la chaîne et mise en œuvre à l’aide du RIF Identity.

Le communiqué de presse a également révélé que la première phase du projet pilote avait déjà commencé il y a deux ans. Elle comprenait la recherche et le développement du projet, ainsi que des collaborations avec la Basset-Avocado Advanced Energy Community (BAAEC), une communauté défavorisée de Los Angeles.

La deuxième phase, qui a débuté le 7 août, consistera à tester le déploiement de la solution EVShare dans un environnement réel. L’objectif initial du projet est de connecter 50 maisons au réseau solaire.

Le PDG d’EVShare, Eduardo Javier Muñoz, souligne l’importance des réseaux centrés sur la communauté dans l’approvisionnement énergétique urbain.

« L’avenir de l’approvisionnement énergétique urbain réside dans les réseaux centrés sur la communauté, comme le projet pilote que nous menons à Bassett. Nous sommes fiers d’être un participant clé du programme « Prosumer Network » avec un consortium d’entreprises technologiques de premier plan, et d’avoir l’occasion de prouver les avantages de la création d’un réseau intelligent ancré dans une blockchain inviolable » a déclaré Muñoz.

La technologie blockchain aide diverses industries à affiner leurs pratiques commerciales, notamment en ce qui concerne la gestion de la chaîne d’approvisionnement et la garantie d’une meilleure transparence.

Traduit par Carolane de Palmas

FOREX.com
CEX.IO
Bittrex
L'un des plus grands échanges de crypto-monnaie
Volume élevé sur toutes les paires
Parfait pour les grands et petits acheteurs / vendeurs
Commencez à trader