La CBDC chinoise va combattre la suprématie du dollar américain

Zhou Xiaochuan a déclaré que le DCEP chinois est destiné à empêcher la dollarisation du pays

Image du siège de la Banque populaire de Chine à Pékin
Le PBoC travaille régulièrement au développement de sa CBDC depuis des années

Zhou Xiaochuan, président de l’Association chinoise des finances et ancien gouverneur de la Banque populaire de Chine (PBoC), estime que l’approche du pays en matière de crypto-monnaies est favorable à son système de détail intérieur et qu’elle permettra d’éviter la dollarisation de l’économie.

Xiaochuan a informé les participants à la conférence du Forum Eurasie le 27 octobre que l’objectif de la banque centrale dans la création de leur propre monnaie digitale de banque centrale (CBDC) est nettement différent de celui des pays du Groupe des Sept (G7), qui sont les États-Unis, le Royaume-Uni, le Canada, l’Allemagne, l’Italie, la France et le Japon.

Selon lui, la plus grande préoccupation du G7 concernait « les défis soulevés par Libra, le Bitcoin et d’autres monnaies numériques cryptées similaires », tandis que la banque centrale de Chine se concentrait davantage sur l’utilisation de sa devise numérique pour les paiements de détail à l’intérieur du pays et sur les moyens d’empêcher le dollar américain de devenir un moyen d’échange plus courant dans le pays.

« En Chine, nous avons travaillé très dur pour promouvoir le DCEP – la monnaie numérique – et le paiement électronique. Cependant, l’objectif et le point majeur de notre concept et le contenu sont différents du principe du G7 » a-t-il déclaré.

« Nous devons empêcher la dollarisation. C’est l’un des points majeurs de la conception du DCEP chinois » a-t-il ajouté.

La banque centrale de Chine a récemment lancé un programme pilote pour tester la viabilité du yuan numérique en donnant 1,5 million de dollars à 47 500 personnes dans la ville de Shenzhen. Bien que la CBDC n’ait pas encore été officiellement lancée par la PBoC, l’institution a déjà rédigé une loi prévoyant le cadre réglementaire et la légitimité de la devise numérique.

La Chine s’efforce d’émettre officiellement le yuan numérique avant les Jeux olympiques d’hiver de Pékin en février 2022.

Les CBDC suscitent un intérêt croissant dans le monde entier et la Banque des règlements internationaux a récemment informé Cointelegraph qu’elle travaillait avec 7 banques centrales pour fournir une définition des principes fondamentaux qui sont nécessaires à toute CBDC accessible au public pour aider les banques centrales à atteindre leurs objectifs de politique publique.

Le rapport précise qu’il n’a pas d’avis concernant le lancement d’une CBDC ou de plans fermes pour l’actif.

« Ce rapport ne porte pas sur la question de savoir si et quand il faut créer une CBDC. Les banques centrales prendront cette décision pour leurs juridictions (en consultation avec les gouvernements et les parties prenantes). Aucune des banques centrales ayant contribué à ce rapport n’a pris de décision quant à l’opportunité de créer une CBDC » explique-t-elle.

Traduit par Carolane de Palmas