La Chine augmente les salaires des emplois blockchain de plus du double

Le pays offre une moyenne de 2 685 $ par mois – une hausse considérable par rapport à la moyenne de l’année dernière qui était de 1 230 $.

La Banque populaire de Chine, Pékin
La PBoC a été occupée par le développement et la mise en œuvre de sa CBDC, ainsi que de son DCEP correspondant

Le développement de la monnaie numérique de banque centrale (CBDC) en Chine a conduit à une augmentation des salaires des professionnels de la technologie blockchain. Il est probable que cela soit dû à la forte demande de spécialistes dans le pays.

Un article de Chainnews, un média local, rapporte que des centaines d’entreprises à travers le pays ont publié des offres d’emploi qui requièrent des connaissances et une expertise sur la blockchain. Les salaires mensuels, en moyenne, commencent à 2 865 $. Cependant, ces chiffres ont plus que doublé par rapport à la moyenne de 1 230 $ de l’année dernière.

Les candidats qui peuvent apporter plus de 3 ans d’expérience se voient également proposer des salaires plus élevés. Les personnes qui peuvent remplir ce critère peuvent espérer environ 7 000 $ par mois.

Les entreprises chinoises ont fait de l’éducation sur les crypto-monnaies et la technologie blockchain une priorité, les sociétés technologiques fournissant des ressources éducatives à leurs employés pour les aider à s’y retrouver dans les complexités de la technologie.

Le ministère des ressources humaines et de la sécurité sociale du pays (MOHRSS) a publié une déclaration qui reconnaît officiellement les emplois axés sur la blockchain comme des professions, telles que les développeurs de technologies, les analystes de blockchains et les ingénieurs.

Le yuan numérique n’a cessé de gagner en momentum depuis le début de l’année, plusieurs des plus grandes entreprises et banques chinoises ayant participé aux tests de cette technologie. Ces commerçants ont été sélectionnés par la Banque populaire de Chine (PBoC) pour être testés, en s’assurant soigneusement que le premier lot de testeurs correspondait à leurs critères.

La PBoC a fait appel à des entités locales telles que Meituan Dianping, DiDi et Bilibili pour accélérer la popularisation de leur initiative. Ces entreprises traitent quotidiennement des transactions d’une valeur de plusieurs milliards de dollars, ce qui peut contribuer à accélérer l’adoption du yuan numérique.

Les 3 sociétés ont une base d’utilisateurs combinée de plus d’un milliard de personnes. Cela inclut leur public en Chine, en Australie et dans un certain nombre de pays d’Amérique du Sud. Avec une portée mondiale aussi importante, le paiement électronique en crypto-monnaies de la Chine (DCEP) serait facilement accessible à un vaste segment d’utilisateurs dès le départ, dont beaucoup sont des représentants de grandes entreprises du monde de la finance.

Cette approche augmente les chances du DCEP d’être popularisé dans un avenir proche.

Actuellement, ni le gouvernement ni la banque centrale n’ont révélé la durée de leur période d’essai. Cependant, il est clair que la première phase de test est bien engagée. Le test du DCEP a déjà été mis en place dans quatre villes : Shenzhen, Suzhou, Chengdu et Xiong’an.

Traduit par Carolane de Palmas 

FOREX.com
LonghornFX
CEX.IO
Marge de négociation
Conformité légale
jalonnement crypto-monnaie
Commencez à trader