La Chine s’attaque aux escrocs en lien avec les crypto-monnaies et saisit 15 millions de dollars

Les escrocs ont utilisé Telegram pour attirer leurs victimes avec de fausses promesses de retour sur investissement grâce à des tokens Huobi

Image of Wenzhou, China
Wenzhou is a crypto-friendly city in China, with plans to build a blockchain theme park and a blockchain village

La police chinoise a arrêté un groupe d’escrocs en liant avec les crypto-monnaies basé dans la ville de Wenzhou. Les autorités locales ont saisi avec succès des millions de dollars en biens immobiliers, voitures de luxe et crypto-monnaies.

De plus, ils ont également réussi à saisir environ 14,31 millions de dollars en crypto-monnaies du groupe, qui était en activité depuis 2019. Les tokens récupérés comprenaient des « dizaines de milliers » d’Ether (ETH), de Bitcoins (BTC) et de Tether (USDT) comme l’a révélé le responsable du marketing de HashKey Hub, Mo Li, dans un tweet.

Dix personnes ayant utilisé de faux tokens Huobi pour monter une arnaque de crypto-monnaies ont également été arrêtées par la police. Les médias locaux l’ont télévisée comme la « première affaire criminelle impliquant des contrats intelligents » en Chine.

Les autorités locales ont commencé à suivre les activités du groupe lorsqu’un civil, connu seulement sous le nom de Li, a porté plainte à la police en avril. Li avait rejoint un groupe Telegram appelé « Huobi Global HT [huobi token] Arbitrage Chinese Community ».

Ce groupe était dirigé par des escrocs qui se présentaient comme des investisseurs bienveillants désireux de partager leurs fortunes à partir d’un programme d’investissement chanceux.

Les victimes ont été invitées à envoyer leurs crypto-monnaies dans un faux portefeuilles Huobi. Elles ont été incitées par les promesses faites par les escrocs d’envoyer des valeurs plus élevées de Huobi Token en échange. Cependant, les victimes ont ensuite reçu de faux liens pour le token.

« En résumé … transférez vos ETH sur le compte désigné par l’autre partie, et l’autre partie vous retournera 60 HT. Après l’échange, la valeur ajoutée en HT est l’argent que vous gagnez, le profit est d’environ 8 % » a expliqué Li à la police.

Les autorités ont découvert que le groupe Telegram compte plus de 13 000 membres. Plus de 10 000 d’entre eux semblaient être des comptes inactifs, alors que certains se sont avérés être des robots informatiques.

À ce jour, la police a découvert que plus de 1 300 personnes ont été victimes d’escrocs.

Les autorités locales ont fait des efforts accrus pour réprimer les activités économiques illégales au cours des derniers mois. Récemment, on a signalé que les forces de l’ordre détenaient des traders de crypto-monnaies sur le marché de gré-à-gré (OTC) pour accélérer les enquêtes. Zhao Dong, un trader OTC de crypto-monnaies chinois bien connu et co-fondateur de RenrenBit, une plateforme de prêt de cryptos, a été détenu par la police dans la ville de Hangzhou à cette fin.

Zhao aiderait « activement » la police locale dans ses enquêtes anti-fraude et anti-blanchiment d’argent.

Traduit par Carolane de Palmas 

FOREX.com
CEX.IO
Bittrex
L'un des plus grands échanges de crypto-monnaie
Volume élevé sur toutes les paires
Parfait pour les grands et petits acheteurs / vendeurs
Commencez à trader