Home > News > La crypto-criminalité a diminué en 2020 selon un rapport de Chainalysis

La crypto-criminalité a diminué en 2020 selon un rapport de Chainalysis

La criminalité liée aux crypto-monnaies a diminué en 2020 mais attire toujours les criminels en raison de l’anonymat des transactions

Les activités criminelles impliquant des crypto-monnaies ont diminué en 2020. Elles n’ont représentées « que » 0,34 % du volume total des transactions en crypto-monnaies d’après les données de Chainalysis.

Ce dernier a révélé cette information dans son rapport intitulé « Crypto Crime Summarised: Scams and Darknet Markets Dominated 2020 by Revenue, But Ransomware Is the Bigger Story ».

Selon la société d’analyse blockchain, les activités criminelles représentaient 2,1 % du volume total des transactions en crypto-monnaies en 2019, soit 21,4 milliards de dollars de transactions en crypto-monnaies en 2019.

Cependant, ce chiffre a fortement diminué l’année dernière, les activités criminelles ne représentant que 0,34 % du volume total des transactions en crypto-monnaies. Du point de vue monétaire, ce pourcentage ne représente « que » 10 milliards de dollars en volume de transactions.

La société d’analyse estime que la baisse du pourcentage d’activités criminelles est due à l’expansion globale de l’économie des crypto-monnaies. Cette industrie a en effet presque triplé entre 2019 et 2020 grâce au Bitcoin et les autres crypto-monnaies ont aussi connu une année 2020 exceptionnelle.

En 2019, les arnaques étaient le crime numéro un dans lequel les crypto-monnaies étaient utilisées. Il en a été de même en 2020, mais le montant total recueilli par les arnaques a massivement diminué l’année dernière.

L’arnaque de la chaîne de Ponzi Plus Token a pris plus de 2 milliards de dollars à des millions de victimes en 2019.

Les crimes et leur pourcentage de transactions en crypto-monnaies. Source : Chainalysis blog

Le graphique ci-dessus montre que les ransomwares étaient une autre source populaire de crypto-transactions illégales après avoir été inexistants au cours des dernières années. En 2019, les transactions en crypto-monnaies liées aux ransomwares n’étaient que de 7 %. Cependant, cette catégorie de criminalité a fait un bond de 311 % en 2019, dépassant la barre du milliard de dollars. Selon Chainalysis, les incidents liés aux ransomwares pourraient être plus importants en raison du faible taux de déclaration.

« Aucune autre catégorie de criminalité basée sur les crypto-monnaies n’a augmenté de manière aussi spectaculaire en 2020, car les mesures de travail à domicile encouragées par le Covid-19 ont ouvert de nouvelles vulnérabilités pour de nombreuses organisations » ajoute Chainalysis.

Hormis les arnaques, la plupart des activités illégales impliquant des crypto-monnaies provenaient des marchés noirs sur le darknet, qui constituaient la deuxième catégorie de criminalité importante.

Le marché du darknet représentait 1,7 milliard de dollars d’activité en 2020 contre 1,3 milliard de dollars l’année précédente.

Le cabinet d’analyse blockchain a également mis en évidence le danger des attaques par ransomware et leurs effets sur les gouvernements et les entreprises.

« Si l’on considère les pertes économiques totales non seulement des paiements mais aussi des entreprises et des gouvernements qui sont mis hors ligne lors des attaques, certains experts estiment que les ransomwares ont coûté 20 milliards de dollars en pertes économiques en 2020 » a conclu Chainalysis.

Il serait intéressant de suivre comment l’industrie des crypto-monnaies freine les crypto-transactions impliquées dans la criminalité, alors que les prix des crypto-devises continuent d’augmenter et atteignent des sommets historiques.

Traduit par Carolane de Palmas

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.