La Deutsche Bank publie un rapport sur les CBDC

Le rapport explique l’impact des CBDC sur les gouvernements, les individus et les institutions

Image du siège de la Deutsche Bank à Pékin, Chine
La Deutsche Bank est connue pour être l’un des principaux fournisseurs de services financiers au monde

La Deutsche Bank, le géant bancaire mondial, a publié son dernier rapport sur les crypto-monnaies, qui traite des monnaies digitales de banque centrale (MDBC ou CBDC), ainsi que de l’impact de leur existence sur plusieurs entités, notamment les gouvernements, les banques centrales et les particuliers.

Dans une section du document qui traite des effets des CBDC sur les individus, la Deutsche Bank souligne que les CBDC peuvent se heurter à une résistance politique et encourager les troubles sociaux.

Alors que de nombreux gouvernements et banques centrales du monde entier étudient la possibilité de créer leurs propres CBDC, les informations fournies dans ce document sont opportunes. La Deutsche Bank note que les CBDC peuvent aider les utilisateurs à traiter plus rapidement les paiements et autres transactions sans devoir recourir à l’intervention d’une tierce partie.

Toutefois, les CBDC sont mises au défi de rendre leur scénario d’utilisation beaucoup plus attrayant que celui des espèces classiques, de manière à convaincre les sceptiques du marché.

« Pour ce faire, la devise doit servir de moyen d’échange, de mesure de la valeur et de réserve de valeur. Les paiements doivent être sûrs et simples. L’accès universel doit être garanti » a expliqué la Deutsche Bank.

Pour les banques centrales, le rapport indique que les CBDC ouvrent la voie à davantage d’options politiques qui sont à la fois conventionnelles et radicales par nature. Il s’agit notamment de remédier à la faiblesse des taux d’intérêt, d’utiliser l’« hélicoptère monétaire » et de stimuler l’activité économique.

Du point de vue du gouvernement, les CBDC aident les autorités de régulation et les institutions commerciales à voir et à suivre chaque transaction. Le gouvernement est mieux placé pour identifier les modèles de comportement et les utilisateurs, ce qui permet aux autorités de lutter plus facilement contre le blanchiment d’argent ou la fraude fiscale.

De plus, la Deutsche Bank a souligné que les paiements des CBDC pourraient être utilisés comme un meilleur mécanisme de contrôle pour transmettre les paiements de prestations sociales – un élément particulièrement important en pleine pandémie de coronavirus.

« La mise en place de CBDC pourrait, en renforçant la transparence et la traçabilité des transactions monétaires, contribuer à améliorer la gouvernance d’entreprise en général » explique le rapport.

Toutefois, le rapport ajoute que les CBDC pourraient devenir un outil politique et criminel en période de tensions spécifiques, comme les événements concernant le trade, ou à des fins de développement à plus long-terme. L’adoption des CBDC pour les principales relations commerciales bilatérales pourrait également contribuer à réduire la domination du dollar sur le marché financier mondial.

Enfin, les gouvernements doivent être conscients de la capacité des CBDC à réduire l’indépendance des banques centrales et d’autres institutions, ce qui modifie effectivement la dynamique institutionnelle d’un pays.

Traduit par Carolane de Palmas

FOREX.com
LonghornFX
CEX.IO
Marge de négociation
Conformité légale
jalonnement crypto-monnaie
Commencez à trader