Home > News > La National Bank of Egypt va utiliser RippleNet pour ses transferts de fonds

La National Bank of Egypt va utiliser RippleNet pour ses transferts de fonds

La National Bank of Egypt (NBE) va utiliser la technologie RippleNet pour effectuer des transactions transfrontalières entre le pays et les Émirats Arabes Unis (EAU)

La société blockchain RippleNet a annoncé que la National Bank of Egypt allait utiliser sa technologie pour régler des transactions transfrontalières. Cette initiative va permettre à la banque d’offrir des transactions plus rapides aux Égyptiens vivant dans les Émirats Arabes Unis.

« Aujourd’hui, nous sommes ravis d’annoncer notre partenariat avec la National Bank of Egypt (NBE), la plus grande banque de ce pays d’Afrique du Nord. Grâce à RippleNet, le réseau mondial de paiements de Ripple, la NBE s’est connectée au prestataire de services financiers LuLu International Exchange, basé aux Émirats Arabes Unis et appartenant au LuLu Financial Group, pour traiter les paiements transfrontaliers des Émirats Arabes Unis (EAU) vers l’Égypte » a déclaré Ripple.

Ce dernier développement est énorme pour Ripple, car l’Égypte a reçu 24 milliards de dollars de transferts de fonds en 2020, ce qui fait du pays l’un des cinq premiers bénéficiaires de transferts de fonds au niveau mondial avec l’Inde, la Chine, le Mexique et les Philippines en tête.

Selon le communiqué de presse, LuLu traitera les paiements transfrontaliers de transferts de fonds des EAU vers l’Égypte pour le compte de la banque. Le chef du groupe des institutions financières et des services financiers internationaux de la NBE, Hesham Elsafty, a reconnu que l’Égypte est l’un des principaux pays recevant des transferts de fonds dans le monde.

« Compte tenu du rôle important que jouent les transferts de fonds dans l’économie égyptienne, la National Bank of Egypt s’efforce en permanence de développer et d’améliorer l’infrastructure liée à ce secteur d’activité » a-t-il ajouté.

Selon le dirigeant de la banque, le partenariat de la NBE avec Ripple est positif car il permettrait d’améliorer l’efficacité globale de la banque en l’aidant à établir de nouvelles alliances dans d’autres pays à moindre coût et de manière plus rapide.

Ce dernier développement intervient malgré l’affaire en cours de Ripple avec la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis qui a accusé la société d’avoir émis et vendu des titres non enregistrés sous la forme des tokens XRP. Cependant, Ripple a maintenu son innocence et affirme que le XRP n’est pas un titre.

Tags:
Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.