La nouvelle ville aérospatiale chinoise sera régie par la technologie Smart Brain

La société singapourienne CyberVein sera chargée de mettre en place un système de gouvernance reposant sur la blockchain

Ville de Wenchang, province de Hainan, Chine
Wenchang abrite également un site de lancement d’engins spatiaux.

CyberVein, une entreprise de données blockchain basée à Singapour, est l’une des douze entreprises qui participeront à la construction de la Cité aérospatiale internationale de Hainan Wenchang en Chine.

Le China Global Television Network a révélé que la construction a commencé le mois dernier, sur un site qui accueillait auparavant un centre satellite.

Le projet a été baptisé « la première ville culturelle et touristique aérospatiale du pays, et elle sera un centre dédié au développement de la production aérospatiale et des services de support qui sont destinés à être utilisés dans les missions de lancement d’engins spatiaux et de satellites de la Chine ».

L’installation, qui s’étend sur plus de douze millions de mètres carrés, abritera le premier centre de super-ordinateurs aérospatiaux du pays et se concentrera sur le développement de 40 domaines technologiques tels que le big data, la technologie de positionnement de haute précision et la télédétection par satellite.

CyberVein travaillera en collaboration avec plusieurs grandes entreprises chinoises, dont les sociétés Huawei et Kingsoft Cloud, figurant au classement Fortune 500. Elle utilisera son expertise en matière d’intelligence artificielle, de blockchain et de technologies de big data pour compléter le développement du Smart Brain Planning and Design Institute.

L’entreprise a expliqué que le principal projet sur lequel elle travaillera est Smart Brain, un système de gouvernance basé sur les données qui sera construit sur la technologie propriétaire de l’entreprise.

Smart Brain sera utilisé pour traiter des données en temps réel pour l’organisation et la gestion des ressources publiques urbaines. Les participants au projet doivent encore approfondir la manière dont ce cas d’utilisation de la technologie blockchain sera utilisé pour développer le modèle de gouvernance.

Le développement de la ville s’inscrit dans le cadre de l’initiative de développement du « Free Trade Port » de Hainan. Il s’agit d’un vaste programme d’infrastructure qui vise à transformer l’île en un port de libre-échange d’importance mondiale d’ici 2050.

La Chine travaille au développement et à l’intégration de la technologie de la blockchain dans plusieurs industries du pays. En 2016, le gouvernement s’est associé à Factom, un fournisseur d’infrastructures de vérification et d’audit des dossiers basé sur la technologie blockchain, pour mettre en place des services de stockage, d’audit et de vérification des données dans plusieurs régions de Chine.

Au-delà de la mise en œuvre de la technologie blockchain, la Banque populaire de Chine (PBOC) est également bien avancée dans la première phase de tests avec sa monnaie digitale de banque centrale (CBDC), le yuan numérique, ainsi que son système de paiement sous-jacent. La Banque centrale de Chine a diffusé la version pilote du projet dans à plusieurs employés du gouvernement, entreprises et villes.

Traduit par Carolane de Palmas

FOREX.com
CEX.IO
Bittrex
L'un des plus grands échanges de crypto-monnaie
Volume élevé sur toutes les paires
Parfait pour les grands et petits acheteurs / vendeurs
Commencez à trader