Home > News > La place de marché des royalties musicales ANote Music s’appuie sur Algorand

La place de marché des royalties musicales ANote Music s’appuie sur Algorand

Grâce à cette intégration, les investisseurs peuvent désormais acheter des actifs musicaux sous forme de jetons, ainsi que des NFT musicaux à collectionner frappés sur Algorand

La place de marché basée au Luxembourg ANote Music, qui permet d’investir dans les royalties du secteur de la musique, a annoncé hier qu’elle avait intégré sa plateforme à la blockchain Algorand. Elle s’appuiera donc sur les capacités techniques d’Algorand pour fournir des solutions basées sur la blockchain à ses utilisateurs.

Fondée en 2018, la société ANote Music crée un pont entre l’industrie musicale et les marchés de capitaux en permettant aux artistes, aux maisons de disques et aux éditeurs de vendre des droits musicaux à des investisseurs.

L’intégration introduit la possibilité de tokeniser les actifs musicaux. Les investisseurs recevront désormais des jetons provenant de nouveaux catalogues musicaux répertoriés sur la plateforme, lesdits jetons donnant droit à leurs détenteurs à une part des futurs flux de revenus. Cela permettra également d’offrir aux artistes de plus grandes possibilités comme un meilleur accès aux droits et à un meilleur référencement.

Grégoire Mathonet, cofondateur et CTO d’ANote Music, explique : « Algorand offre la résilience, la sécurité, la rapidité et les faibles frais que nous recherchions. La facilité de traçabilité des créances enregistrées est certainement une autre valeur ajoutée pour les utilisateurs de notre plateforme. Les différentes intégrations rendues possibles par les « signatures de transactions logiques » constituent un énorme pas en avant vers l’utilisation de la blockchain dans des solutions commerciales réelles et nous pensons que ce n’est que le début d’une énorme évolution au sein de l’industrie musicale ».

La plateforme comportera également une zone pour les jetons non fongibles (NFT) où les amateurs de musique pourront se procurer des NFT à collectionner directement auprès de leurs artistes préférés. Ces derniers seront frappés sur la blockchain Algorand et les investisseurs pourront les stocker et les gérer dans leur portefeuille Algorand.

Non seulement l’architecture de la blockchain d’Algorand facilite les transactions rapides et bon marché, mais le fait de pouvoir frapper des NFT sur Algorand nécessite beaucoup moins d’énergie que sur Ethereum, qui fonctionne toujours sur le mécanisme de consensus de preuve de travail, plus énergivore. Le mois dernier, Algorand s’est d’ailleurs engagé à être la blockchain la plus écologique en visant un bilan carbone négatif.

Le COO d’Algorand, W. Sean Ford, a ajouté : « Nous sommes ravis de voir ANote tirer parti de la fonctionnalité de base de la couche 1 d’Algorand alors qu’ils adoptent des solutions basées sur la blockchain et réinventent leur business model pour le rendre plus transparent, plus accessible et plus inclusif. Algorand a constaté un intérêt croissant pour les NFT, à mesure que les créateurs et les organisations qui les soutiennent parviennent à comprendre les facteurs de réussite essentiels et la technologie avancée nécessaire pour un avenir durable et pérenne ».

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.