Actualités

La plateforme d’échange Rakuten Wallet devrait ouvrir en Avril

0 Comments

Alors qu’Amazon est l’un des plus importants sites de e-commerce au monde, Rakuten est la référence au Japon. Cette entreprise vient d’obtenir l’autorisation pour qu’une de ses filiales deviennent une plateforme d’échange de crypto-devises.

D’après le communiqué de presse, « Rakuten Wallet, qui exploite un service d’échange de crypto-devises, a annoncé que l’enregistrement auprès du Kanto Local Finance Bureau a été complété. Ainsi, Rakuten est un « fournisseur de service d’échange de devises virtuelles » sur la base de la loi sur les services de paiement ».

La plateforme d’échange Rakuten Wallet devrait ouvrir en Avril

Précédemment nommé « Everybody’s Bitcoin », Rakuten Wallet vient d’obtenir les autorisations des services financiers japonais pour devenir un échange. Le mastodonte du e-commerce japonais est maintenant un marché de change virtuel pleinement légitimé et considéré comme tel aux yeux des régulateurs japonais.

C’est en août dernier que Rakuten a acquis l’échange « Everybody’s Bitcoin ». La transaction s’est faite pour un peu moins de 2,5 millions de dollars. Depuis, la société a apporté une série de changements à la structure de cet échange.

En effet, la société voulait devenir une plateforme d’échange de crypto-monnaies. C’est pourquoi des changements étaient nécessaires pour que la FSA japonaise l’enregistre et la réglemente en tant que bourse d’échange de devises virtuelles.

À la fin du mois de mars, l’échange crypto Everybody’s Bitcoins cessera ses activités et sera relancé sous le nom de Rakuten Wallet.

« Rakuten Wallet contribuera à la croissance saine du marché en tant que société d’échange. Elle permettra d’améliorer la sécurité et de fournir des services améliorés afin que plus de clients puissent l’utiliser en toute confiance et en toute sécurité » explique la société.

De PopTika/shutterstock.com

Rakuten souhaite participer au développement du monde des crypto-devises

Le géant japonais du commerce électronique a été actif dans la crypto-sphère depuis plusieurs années. Il a d’ailleurs créé un Blockchain Lab au Royaume-Uni (Belfast) en aout 2016. Le but était d’« explorer les applications de la blockchain dans le commerce électronique et les fintech ».

Rakuten n’a pas encore dévoilé ses futurs plans. Cependant, tout le monde sait que les systèmes de paiement sont importants pour la société.

On peut donc facilement s’attendre à ce que le géant du e-commerce intègre sa plateforme d’échange à sa plateforme de e-commerce. Ainsi, il serait possible pour les acheteurs d’utiliser des monnaies fiat converties via Rakuten voire même des crypto-devises.

L’application de paiement mobile de la société Rakuten Pay pourrait aussi intégrer le crypto-échange Rakuten Wallet. Ainsi, il serait donc possible d’accepter les paiements en crypto-devises.

La FSA japonaise a aussi autorisé DeCurret à devenir une plateforme d’échange de crypto-devises

Alors que les autorités de régulations japonaises auraient reçu plus de 23 demandes d’enregistrements d’échange de monnaies virtuelles, elles n’en a retenues que deux. En plus de Rakuten Wallet, les autorités japonaises ont accordé leurs autorisations à DeCurret.

Ainsi, cette société va créé un nouvel échange de crypto-devises japonais. Il y aurait plus de 140 entreprises intéressées à entrer sur le marché des bourses d’échanges de cryptos au Japon.

« Avec le concept de « connexion et d’échange de toutes les valeurs et de simplification des transactions », DeCurret vise à devenir « un important fournisseur de services financiers pour la monnaie numérique ». Un acteur qui établit la norme pour les transactions sécurisées. Mais aussi pour les pratiques liées aux monnaies numériques » résume la société dans son communiqué de presse.

Les clients peuvent désormais « bénéficier de services de plateforme de change numérique haute vitesse. Les services sont très fiables. Ils sont présentés par des professionnels de la finance et des technologies de l’information dédiés » explique DeCurret.

Ajoutez un commentaire

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.